26.05.2017 à 15:37

FootballLibéré, Sampaoli va diriger l'Argentine

Après de longues semaines d'incertitude, le club espagnol va permettre à son entraîneur de rejoindre l'Albiceleste.

Jorge Sampaoli prendra bien la tête de la sélection argentine.

Jorge Sampaoli prendra bien la tête de la sélection argentine.

Keystone

Le Séville FC et la fédération argentine (AFA) sont parvenus à un accord pour libérer Jorge Sampaoli de sa dernière année de contrat en Andalousie et lui permettre de prendre les rênes de l'équipe d'Argentine, a annoncé vendredi le club espagnol.

«Le Séville FC et l'AFA ont trouvé un accord de principe pour libérer l'entraîneur Jorge Sampaoli de son poste de technicien du club et lui permettre de devenir sélectionneur de l'Argentine», a écrit le club sévillan dans un communiqué.

«Cet accord de principe reste conditionné à la rédaction et à la présentation des documents concernés, qui doivent être signés par toutes les parties jeudi 1er juin», a ajouté Séville. «Toutes les parties s'estiment satisfaites de l'accord trouvé.»

Pressenti depuis plusieurs semaines pour prendre les rênes de l'«Albiceleste», l'Argentin Sampaoli était sous contrat jusqu'en 2018 mais disposait selon la presse d'une clause libératoire de 1,5 million d'euros.

Un autre entraîneur argentin à Séville?

Les médias évoquent désormais le nom d'un autre Argentin, l'ex-entraîneur du Celta Vigo Eduardo Berizzo, pour lui succéder sur le banc andalou. Séville, quatrième de Liga, disputera les barrages de la Ligue des champions l'été prochain.

Sampaoli avait déclaré la semaine dernière que devenir sélectionneur de son pays était un «rêve» pour lui mais que les négociations n'étaient «pas entre (ses) mains».

En 2016 déjà, l'AFA avait tenté de faire venir l'ancien sélectionneur du Chili (57 ans), vainqueur de la Copa America 2015, pour remplacer Gerardo Martino. Une démarche rapidement avortée car Sampaoli venait tout juste de rejoindre Séville.

L'Argentine, qui vient de remercier son précédent sélectionneur Edgardo Bauza, occupe actuellement seulement la 5e place sur dix dans le groupe sud-américain de qualification au Mondial-2018 alors que seuls les quatre premiers sont assurés d'aller en Russie.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!