Actualisé

CoupleLibérez votre désir!

Dans «Sexuellement incorrect», un livre haut en couleur, le sexologue français Philippe Arlin dénonce le diktat du coït, passage obligé de nos ébats intimes.

par
Geneviève Comby
Ebby May

Quinze ans qu'il accompagne des couples en difficulté dans leur vie intime. Psychologue et sexologue, Philippe Arlin intervient aussi régulièrement aux côtés de Brigitte Lahaie dans son émission radiophonique «Lahaie, l'amour et vous», sur RMC. Dans son cabinet comme au micro, l'homme n'a pas pour habitude de mâcher ses mots. Dans un livre qui mêle expérience, témoignages et analyse, il bouscule les a priori de genre qui façonnent notre sexualité, et décortique la partition trop convenue que les amants rejouent depuis la nuit des temps. Pour leur plus grand malheur, parfois.

On a l'impression de vivre à une époque de grande liberté sexuelle, et vous nous dites que nous sommes engoncés dans un très vieux schéma érotique qui nous bride. Pire, qui pourrit notre vie de couple!

C'est vrai qu'il pourrait y avoir une contradiction, et je l'assume, entre l'air du temps et ce que j'observe dans mon cabinet. Ce que je vois, ce sont les conséquences de la pression à la performance. Le vieux schéma érotique dont je parle, c'est le fait qu'en matière de sexualité, on ne peut rien faire sans le pénis. Tout tourne toujours autour de la nécessité du coït. On a beau avoir évolué, si vous proposez à n'importe qui d'avoir un rapport sexuel constitué de préliminaires, on va vous répondre que ce n'est pas un rapport sexuel. Hommes et femmes considèrent qu'un rapport n'est complet que s'il y a pénétration.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion