30.07.2020 à 07:32

Pays-Bas

Licencié pour un sac en plastique, il obtient réparation

L’employé avait payé le prix fort pour avoir utilisé sans le payer un sac à 3 centimes. Le tribunal reconnaît un licenciement abusif.

Le magasin situé dans la ville de Velp, aux Pays-Bas.

Le magasin situé dans la ville de Velp, aux Pays-Bas.

Google StreetView

En mars dernier, à la fin de sa journée de travail dans le magasin Action de Velp, aux Pays-Bas, Dennis a pris un sac en plastique à la caisse pour y mettre les produits qu’il venait d’acheter. Cependant, il n’a pas payé le sac à 3 centimes. Lorsqu’il est rentré de vacances, il a appris son licenciement immédiat, rapporte 7sur7.be. Sous le choc et estimant la sanction disproportionnée, Dennis a décidé de poursuivre son employeur en justice. Le procès s’est terminé il y a quelques jours. En dédommagement, Dennis a reçu la somme de 7200 euros.

Selon le juge, malgré le fait que Dennis connaissait la politique de tolérance zéro de son employeur, d’autres facteurs devaient être pris en compte: la nature de l’objet pris – un sac en plastique presque sans valeur – le comportement du salarié et sa situation personnelle. Sur base de ces éléments, le juge a estimé que le licenciement était abusif.

(LeMatin.ch)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

G.Suiradin

31.07.2020 à 12:11

Comme quoi, le coté radin des hollandais n’est pas faux. Un ami (hollandais lui même) m’a toujours dit qu’il fallait 2 écossais pour faire un hollandais...