Publié

tismeLigue de diamant/Lausanne: Mo Farah s'impose sur 5000 m pour son retour

Le champion olympique Mo Farah, de retour à la compétition au meeting Ligue de diamant de Lausanne, s'est imposé jeudi dans le 5000 m en 13 min 11 sec 77.

De retour sur les pistes sur fond de suspicions de dopage visant son entraîneur Alberto Salazar, le Britannique, champion olympique des 5000 et 10.000 m à Londres, qui n'a que peu couru cette année, a mené la quasi totalité de la course. A 500 m de l'arrivée il a été doublé par l'Ethiopien Yomif Kejelcha mais a repris le commandement dans la dernière ligne droite pour remporter son premier 5000 m de la saison. Le Kényan Edwin Cheruiyot Soi a pris la 3e place d'une course qui servait de sélection pour les athlètes éthiopiens pour les Championnats du monde de Pékin. "C'était ma première fois à Lausanne et je reviendrai avec plaisir", a commenté le double champion olympique. Farah devait initialement reprendre la compétition à Monaco, le 17 juillet, mais il a choisi de s'aligner à Lausanne. Il avait terminé 2e du 5000 m disputé en mai à Doha, en ouverture de la Ligue de diamant. S'estimant "émotionnellement et physiquement vidé" par les dommages collatéraux de l'affaire Salazar, il avait déclaré forfait le 7 juin pour la réunion de la Ligue de diamant de Birmingham. Alberto Salazar, entraîneur de Mo Farah depuis 2011, s'est défendu d'avoir eu recours au dopage avec ses athlètes, réfutant les accusations formulées par la BBC début juin dans un documentaire. Farah, natif de Somalie, n'apparaît pas actuellement dans l'enquête de l'Agence américaine antidopage (Usada), révélée le 4 juin par la BBC. Mais elle cible en revanche son partenaire d'entraînement américain Galen Rupp et leur entraîneur. ebe/gv

(AFP)

Ton opinion