Publié

athlétisme,PREVLigue de diamant - Paris/St-Denis: Bolt absent, les Français sous les feux (PRESENTATION)

Par Astolfo CAGNACCI Paris, 4 juil 2014 (AFP) - Le roi Usain Bolt absent, les athlètes français, avec Renaud Lavillenie en tête d'affiche, seront encore plus sous les feux du stade de France à l'occasion de la 8e étape de la Ligue de diamant, samedi soir à Paris-Saint-Denis.

Une inflammation à un pied a en effet retardé la saison du sextuple champion olympique. L'organisateur s'en est fait une raison, avec la présence relevée, en quantité et qualité, des Tricolores. Sur la route des Championnats d'Europe, à Zürich (Suisse) du 12 au 17 août, les Français se sont en effet installés au sommet des listes mondiales. Certes, Pascal Martinot-Lagarde a laissé la meilleure performance de la saison (MPM) du 110 m haies à l'Américain Ronnie Ash (12.99), mais sa réponse a été à la hauteur de ses ambitions: "PML" a signé jeudi 13 sec 06/100e à Lausanne, son record personnel. Champion olympique et double champion d'Europe en plein air, Renaud Lavillenie trône à la perche avec une MPM à 5,92 m, loin néanmoins de son record du monde étable en salle en février (6,16 m). Invaincu depuis un an, Lavillenie tient le rôle-titre dans le programme. "J'en suis content et fier. Mais je bénéficie d'un effet de circonstances. Au départ, je devais partager l'affiche avec Usain Bolt, ce qui n'était déjà pas négligeable. Puis il y a eu son forfait. Ça m'a apporté plus d'attention. Je suis honoré d'une telle visibilité, a déclaré le perchiste de poche. Je ne ressens pas de pression par rapport à ça. C'est au contraire une motivation supplémentaire". Au vu des prévisions météo annonçant la pluie, Lavillenie, qui attend toujours de bonnes conditions, pourra difficilement améliorer sa MPM. Sur 100 m, Christophe Lemaitre sera privé du sillage de Bolt, et sur 800 le jeune Pierre-Ambroise Bosse, 22 ans, a peut-être un bon coup à jouer. En cette année sans grand championnat, l'Américain Ashton Eaton, superman du décathlon, poursuit son évasion sur 400 m haies. "Mon expérience sur la distance est déjà une réussite. C'est très différent du décathlon où j'avais l'habitude de m'entraîner beaucoup et de disputer un petit nombre de compétitions", a-t-il expliqué. Côté dames, l'Américaine Brittney Reese, qui domine la spécialité au niveau planétaire depuis 2009, et la Russe Darya Klishina seront confrontées à la Française Eloyse Lesueur, championne du monde indoor. Au 100 m haies, l'Australienne Sally Pearson, championne olympique, sera confrontée à une coalition américaine conduite par Dawn Harper-Nelson. Et à la Française Cindy Billaud, 12 sec 66 sous la pluie le 22 juin à Braunschweig (A1lemagne) et qui vient "pour gagner". Récente deuxième des Championnats US à Sacramento, l'Américaine Sanya Richards-Ross est l'évidente favorite du tour de piste, sans l'aiguillon de sa compatriote Francena McCorory qui l'a devancée en Californie. Le 200 m dames vaudra par le défi à trois entre la gracile Américaine Allyson Felix, la Jamaïquaine Shelly Fraser Pryce et la Nigériane Blessing Okagbare. asc/gv

(AFP)

Votre opinion