Publié

athlétisme,PREVLigue de diamant - Rome: Encore Gatlin! (COMPTE RENDU)

Par Emmanuel BARRANGUET Rome, 4 juin 2015 (AFP) - Justin Gatlin a encore fait trembler le chronomètre avec le 11e meilleur temps de l'histoire sur 100 m, 9 sec 75/100, trois semaines après ses 9 sec 74 de Doha, jeudi à la réunion de Rome en Ligue de diamant.

Le controversé sprinter américain, suspendu quatre ans pour dopage, court plus vite que jamais, à 33 ans. Impressionnant également sur 200 m, avec un 19 sec 68 à Eugene samedi, il a survolé la ligne droite romaine, devant le Français Jimmy Vicaut (9.98) et son compatriote Michael Rodgers (9.98). Il n'y a guère que Bolt, le roi jamaïcain du sprint qui puisse lui résister, mais le grand duel ne devrait pas avoir lieu avant les Mondiaux de Pékin (22-30 août). "Je ne pense pas à battre Usain Bolt maintenant, car les Mondiaux ne sont pas demain, il reste du temps", a dit Gatlin, qui pense que "9 sec 60 cet été, c'est possible". Les autres stars mondiales masculines attendues à Rome ont également dominé leur épreuve. A la perche, Renaud Lavillenie, seul athlète vainqueur des cinq premières Ligue de diamant, s'est contenté de 5,91 m pour battre le Brésilien Thiago Braz (5,86 m). Il n'a pas franchi les 6,00 m comme à Eugene (6,05 m) lors de l'étape précédente, échouant à 6,01 m. L'étoile montante du triple saut, le Cubain Pedro Pablo Pichardo, a réussi une nouvelle grosse performance à 17,96 m, la 13e meilleure marque de tous les temps, une semaine après ses 18,08 m de La Havane. Il y a eu plus de surprises chez les dames, dont une mauvaise. Le somptueux 100 m haies, réglé par Sharika Nelvis devant toutes les reines de la discipline, a en effet été un peu gâché par la lourde chute de la championne olympique, l'Australienne Sally Pearson, sévèrement blessée au poignet gauche en tombant. Après avoir heurté la cinquième haie, elle a chuté et pourrait être victime d'une fracture, qui risque de lui coûter les Mondiaux. Pearson a crié et juré en se tenant le poignet avant d'être évacuée sur une voiturette. L'Américaine Nelvis s'est imposée en 12 sec 52/100e devant sa compatriote Dawn Harper-Nelson et la Britannique Tiffany Porter. Le meeting a été privé d'une de ses vedettes avec le forfait sur 200 m de la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, médaille d'argent à Londres et blessée durant l'échauffement. La course a été remporté par l'Américaine Jeneba Tarmoh (20.77). L'autre plateau de rêve, le saut en hauteur, a vu la victoire de l'Espagnole Ruth Beitia, avec la meilleure performance de l'année (2,00 m), devant les favorites russes et la star Blanka Vlasic. La Croate, deuxième avec 1,97 m, a mis le public dans sa poche en s'offrant quelques pas de danse après chaque saut réussi. En l'absence du roi Bolt, il fallait bien quelqu'un pour assurer le show. eba/fbr/sk

(AFP)

Ton opinion