Publié

tismeLigue de diamant/Rome: Gatlin n'a "rien à prouver"

Rome, 4 juin 2015 (AFP) - L'Américain Justin Gatlin n'a "rien à prouver à personne" a-t-il dit après avoir de nouveau envoyé un signal très fort à Usain Bolt en remportant jeudi le 100 m du meeting de Rome en 9 sec 75/100e.

"Je n'ai rien a prouver à personne, juste à courir, quoique l'on écrive sur moi, en bien ou en mal de moi", a dit Gatlin (33 ans), qui a approché d'un centième sa propre meilleure performance mondiale de la saison, 9.74, réalisée le 15 mai à Doha en ouverture de la Ligue de diamant. L'absence au meeting de Pékin du champion olympique 2004, suspendu 4 ans pour dopage entre 2006 et 2010, avait fait jaser. "Les gens ont l'air agacés parce que je cours vite, pas parce que je suis de retour, j'étais de retour quatre ans auparavant, en 2010, a ajouté Gatlin. Quoiqu'on pense de moi je suis là, je cours bien, je suis là pour le show et pour ceux qui aiment ça." Ses excellents chrono, auxquels s'ajoute le 19.68 sur 200 m à Eugene, samedi, "montrent juste comment je m'entraîne dur", a répondu Gatlin. Malgré les dires sur son cas, "je dois me lever le matin, aller sur la piste, prendre place sur la ligne et courir. Je ne peux pas laisser ces choses m'éloigner de ce que je ressens et de ce que j'ai à faire", a ajouté l'Américain, qui explique que sa "confiance est revenue, je sais qui je suis de nouveau et je me sens bien". Et l'Américain semble impatient d'en découdre avec le recordman du monde et double champion olympique de la distance, Usain Bolt, sans doute pas avant les Mondiaux de Pékin (2-30 août). "J'amène un peu de compétition, et tout ce que j'amène le rendra plus affuté", dit Gatlin de la star jamaïcaine. Il a rappelé que Bolt "a battu tous les forts pour obtenir ses résultats". Mais "j'aime la compétition, insiste Gatlin, mais si je perds c'est avec dignité, je gagne avec dignité, je serre la main de tout le monde, et il est le même genre de mec". Si Bolt surveille peut-être Gatlin, "je regarde ses course aussi, j'aime le sprint, je suis fan! J'aime le voir courir, c'est un grand coureur, il donne beaucoup de plaisir quand il court, comme (Asafa) Powell". jd-eba-fbr/we

(AFP)

Ton opinion