Publié

footLigue des Champions - Ancelotti: "J'ai des rêves en tête" (ENTRETIEN)

Lisbonne, 23 mai 2014 (AFP) - L'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti a reconnu vendredi avoir "des rêves en tête" avant la finale de la Ligue des Champions samedi contre l'Atletico Madrid, qui peut permettre aux Merengue de décrocher un 10e titre dans cette épreuve.

Q: Les finales sont-elles des matches particuliers ? R: "Une finale est toujours une finale. On a commencé la saison en sachant qu'on visait cette 10e Ligue des Champions. On sait que c'est un moment spécial. C'est une finale, on se sent un peu plus inquiet, il y un peu plus de pression, mais c'est le propre de ce travail." Q: Et quel est votre état d'esprit ? R: "Je ne suis pas tendu, mais concentré. C'est un match majeur. Ce sont les matches ou il n'y a pas besoin de beaucoup travailler pour motiver les joueurs. J'ai des rêves en tête. Un de ceux-là est qu'on joue comme contre le Bayern Munich (1-0; 4-0 en demi-finale, ndlr). Si c'est le cas, on aura une chance de gagner. Personnellement, c'est ma septième finale. Je ne peux pas demander plus à cette épreuve. Tout le monde sait l'importance de cette compétition pour le Real Madrid. Je l'ai dit dès le premier jour, je suis là pour aider l'équipe à gagner cette coupe. Nous en sommes très proches." Q: Comment préparer ce genre de match ? R: "Ce qui compte vraiment c'est être calme, bien s'entraîner, que les joueurs aient les idées claires. Après, il faut espérer et en profiter. En 2007, j'avais dit en conférence de presse que c'était peut-être ma dernière et qu'il fallait me laisser en profiter. Ce n'était pas la dernière. Mais peut-être que celle-là va l'être." Q: Est-ce que vous avez des motifs d'inquiétude ? R: "L'imprévisible. Tout peut arriver et c'est ça qui m'inquiète. On ne peut rien faire contre ça. On travaille sur ce qu'on peut prévoir." Q: Cette "decima", c'est un rêve ou une obsession ? R: "Moi je pense que c'est un rêve. On essaie de l'atteindre." Propos recueillis en conférence de presse. stt/cda

(AFP)

Ton opinion