Publié

FootballLigue des champions - Benfica craque pour les perles de Serbie (MAGAZINE)

Par Thomas Cabral LISBONNE, 01 oct 2013 (AFP) - Dans le sillage de Matic, élu meilleur joueur du Championnat portugais la saison dernière, quatre autres internationaux serbes ont rejoint cet été le Benfica Lisbonne, adversaire du Paris SG mercredi en Ligue des champions.

Djuricic, Markovic, Sulejmani puis Fejsa... les recruteurs du club lisboète pensent avoir trouvé le bon filon après plusieurs années passées les yeux rivés sur l'Amérique du Sud. L'engouement a été tel que trois autres Serbes, dont le frère de Nemanja Matic, Uros, ont également signé chez les Aigles sans toutefois parvenir à intégrer l'équipe première. Premier contingent étranger du club vice-champion du Portugal, les Serbes se sont pour l'instant montrés à la hauteur des attentes, notamment lors de la première journée de C1, puisque c'est le jeune Filip Djuricic qui a ouvert le score lors de la victoire obtenue face à Anderlecht (2-0). Le milieu offensif de 21 ans, fin technicien recruté chez les Néerlandais de Heerenveen pour six millions d'euros, ne pouvait rêver d'un plus beau début sur la principale scène continentale. Matic a alors été secondé dans l'entre-jeu par un infatigable Ljubomir Fejsa, milieu récupérateur débauché aux Grecs d'Olympiakos (la quatrième équipe de ce groupe C) pour pallier un éventuel départ de son compatriote. Très convoité après une saison brillante en dépit de la finale d'Europa League perdue face à Chelsea, son ancien club, Matic est finalement resté à Benfica, qui aurait refusé des offres atteignant 40 millions d'euros selon la presse sportive. Le Serbe au physique imposant (1,93 m et 82 kg) avait passé plus d'un an sur le banc de touche de Benfica avant d'en devenir le patron au poste de récupérateur. "Je pense que Fejsa et Matic vont former un duo parfait à l'avenir", se réjouissait après la réception à Anderlecht leur entraîneur, Jorge Jesus, qui avait reconduit un tandem déjà testé en équipe nationale de Serbie. "Ce sont deux joueurs très forts au plan défensif et ils seront très importants en Ligue des champions", avait-il ajouté. Les deux hommes, âgés de 25 ans, devraient donc évoluer côte à côte mercredi au Parc des Princes, même si Matic semble moins à l'aise dans le rôle de relayeur, davantage offensif, qui lui est désormais attribué, que dans celui de récupérateur qu'il occupait la saison dernière. A la suite du match nul concédé au promu Belenenses (1-1) samedi en Championnat, les critiques sont d'ailleurs reparties de plus belle, car Benfica n'est que 5e du classement avec seulement trois victoires en six rencontres. "Le duo formé par Matic et Fejsa ne marche pas", "l'équipe gagne en consistance mais perd en créativité", insistait mardi le quotidien sportif A Bola. Pour la créativité, Jesus compte également sur le talent explosif de Lazar Markovic. Autre étoile montante du football serbe qui s'est illustrée au Partizan Belgrade, l'attaquant de 19 ans compte déjà deux buts cette saison. "Markovic est rapide et créatif, c'est un rebelle sur le terrain. Il perd parfois le ballon mais il faut être patient avec lui", a expliqué Jorge Jesus, laissant entendre qu'il s'agit encore d'un diamant brut. Plus expérimenté en raison des cinq années passées à l'Ajax Amsterdam et tout juste revenu de blessure, l'attaquant Miralem Sulejmani, 24 ans, complète la colonie serbe à la disposition de l'entraîneur portugais. tsc/bh/pgr/sk

(AFP)

Votre opinion