Publié

FootballLigue des champions - Ibrahimovic: "les autres équipes savent qui est le PSG" (ENTRETIEN)

PARIS, 01 oct 2013 (AFP) - L'attaquant du Paris SG Zlatan Ibrahimovic a estimé mardi, à la veille de la deuxième journée de Ligue des champions face à Benfica, que les autres équipes savaient désormais "qui est le PSG", où selon lui "tout est là pour gagner".

Q: Est-ce que ce match contre Benfica est déjà une finale du groupe C ? R: "Il est trop tôt pour dire ça. Ce n'est que le deuxième match, contre une très bonne équipe, très expérimentée en Europe. On a gagné notre premier match, on a eu des bons résultats depuis. Mais ce ne sera pas facile, c'est la Ligue des champions. Mais si on gagne, on aura un bon avantage pour le futur." Q: Gagner la C1 est-il votre dernier rêve en tant que joueur ? R: "J'ai beaucoup de rêves. Gagner la C1 serait plus que parfait. On a une grande opportunité avec le PSG. On a une équipe fantastique, un nouveau coach, tout est là pour gagner. Mais parfois il faut de la chance et il y a des petites choses qui peuvent faire la différence. J'ai signé un nouveau contrat et j'espère gagner ce trophée avec le PSG. Je m'entraîne dur tous les jours pour avoir des résultats. C'est ce qui compte pour moi. On est là pour gagner mais j'ai compris que ce n'était pas facile de gagner cette Coupe." Q: Qu'est-ce qui a changé avec Laurent Blanc ? R: "Il a donné à l'équipe beaucoup de confiance et de la liberté pour nous exprimer. On joue un peu différemment, avec trois milieux. Avec un groupe comme celui-là il faut faire en sorte que tout le monde soit content et c'est ce qu'il y a de plus dur. Quand on n'est pas sur le terrain, on n'est pas heureux. Le coach sait ce qu'il fait et il a une mentalité de vainqueur." Q: Un an d'expérience en plus, cela change les choses ? R: "Oui, il y a une grosse différence par rapport à l'année dernière. Tout le monde se demandait ce que valait ce PSG, tout était nouveau. Cette année, les autres équipes savent qui est le PSG. Il y a aussi nos résultats. Il y a plus de respect pour le PSG. Les autres savent que nous sommes un concurrent pour la C1. L'équipe a un an de plus, on se connaît mieux et ça fait une grosse différence." Q: Vous marquez moins de buts que la saison dernière... R: "C'est positif parce qu'il n'y a pas seulement un buteur. On a Cavani et d'autres et ça rend l'équipe plus forte. J'ai aussi manqué quelques bonnes occasions, mais les buts ce n'est pas un problème. L'équipe doit être une machine qui tire le meilleur de chaque joueur. Il n'y a pas d'égoïsme dans le groupe et je ne pense pas que ça arrivera. Moi je ne pense pas à moi ou aux buts et je pense que c'est pareil pour les autres. Si je marque moins et qu'on gagne, ça me va mieux que si je marque tous les buts mais qu'on gagne moins." Q: Comment abordez-vous le fait d'être capitaine ? R: "Mon rôle est le même et je suis habitué à être capitaine avec la Suède. Ici c'est pareil, j'ai mes responsabilités mais aussi mon match à jouer. Je suis concentré sur ce que j'ai à faire. Après, il y a des moments où on doit représenter l'équipe. Mais le vrai capitaine est Thiago Silva, même s'il est blessé. Je ne suis qu'un intérimaire alors ça ne change rien pour moi." Propos recueillis en conférence de presse stt/dhe

(AFP)

Votre opinion