Football: Ligue des champions: on reparle d'un tirage dirigé
Publié

FootballLigue des champions: on reparle d'un tirage dirigé

L'AS Roma proposait à ses abonnés des billets pour la demi-finale contre Liverpool un jour avant le tirage au sort...

par
LeMatin.ch
Le tableau électronique indiquant l'ordre des demi-finales de Ligue des champions.

Le tableau électronique indiquant l'ordre des demi-finales de Ligue des champions.

AFP

Vendredi à Nyon, en début d'après-midi, les mains de l'ancien attaquant ukrainien Andriy Shevchenko ont donc offert l'AS Roma au Liverpool FC de Jürgen Klopp.

Mais sur les réseaux sociaux, c'est une vague de protestations qui s'est élevée dès jeudi. La raison? Le club romain a envoyé un e-mail à ses abonnés, leur proposant de réserver leurs billets pour le match AS Roma - Liverpool du 2 mai. Le tout un jour avant le tirage au sort! Or, la demi-finale retour entre la Louve et les Reds aura bien lieu le mercredi 2 mai au Stade olympique...

Du côté romain, on s'est excusé en précisant que cet e-mail avait été envoyé par erreur en raison d'un «problème technique du portail de notre partenaire ticketing», pendant que le le club procédait à des essais de vente de billets online jeudi.

Le lien internet a été rapidement supprimé, mais pas assez vite cependant. Certains internautes se sont en effet empressés de faire une capture d'écran et d'y aller de leur commentaire sur les réseaux sociaux.

«Alors comme ça, la Roma savait jeudi qu'ils allaient jouer contre Liverpool», a souligné un internaute. «Si cela arrive, je ne ferai plus jamais confiance à l'UEFA», a réagi un autre. «Jamais vu quelque chose d'aussi manipulé que cela», a enfin écrit un troisième.

Ce n'est pas la première fois que l'UEFA est la cible de théories de complots. L'an passé, le quotidien sportif espagnol AS l'avait même accusée d'avoir utilisé des boules chauffées, ce à quoi le directeur de compétition de l'UEFA Giorgio Marchetti avait rétorqué: «Comment les boules pourraient-elles être chaudes ou froides? C'est impossible. Quand on voit le niveau des joueurs que nous invitons pour le tirage, jamais on ne se permettrait de leur demander de faire quelque chose de malhonnête.»

Vendredi, c'est l'ancien international ukrainien Andriy Shevchenko, promu ambassadeur de la finale du 26 mai à Kiev, qui a procédé au tirage au sort des demi-finales.

Votre opinion