Football: Lille bat l’OM et reste en tête de la Ligue 1
Publié

FootballLille bat l’OM et reste en tête de la Ligue 1

Les Lillois gardent deux points d’avance sur le PSG et trois sur Lyon, qui se sont aussi imposés.

La joie des Lillois après leur victoire contre Marseille.

La joie des Lillois après leur victoire contre Marseille.

AFP

Lille a conservé in extremis sa première place en Ligue 1 en battant l’OM sur le gong (2-0), mercredi, imitant le Paris SG et Lyon qui ont connu un succès 1-0 face à Bordeaux et Rennes lors de la 28e journée.

Le LOSC a assommé Marseille dans les ultimes secondes du match avec un doublé de Jonathan David (90e et 93e) qui maintient les Parisiens à deux points et les Lyonnais à trois unités. «C’est le football, c’est cruel», s’est lamenté sur Canal plus le capitaine et gardien marseillais Steve Mandanda, lucide dans son constat: «Devant, ça va beaucoup trop vite pour nous».

Sarabia et Lyon assurent

Au terme de la 28e journée, le suspense reste en effet intact au sommet d’une Ligue 1 indécise comme rarement. Les Parisiens, sans leurs meilleurs buteurs Neymar (reprise), Kylian Mbappé (suspendu) et Moise Kean (Covid-19), ont assuré le service minimum avec un but de Pablo Sarabia inscrit dès la 20e minute. De quoi aborder sereinement le huitième de finale retour de Ligue des champions contre le FC Barcelone, dans une semaine.

Dans la course au titre, l’Olympique lyonnais n’a rien lâché non plus. Sa victoire à domicile contre le Stade rennais s’est néanmoins dessinée plus difficilement. L’essentiel a été acquis sur un but de Houssem Aouar, buteur tardif (74e) un quart d’heure après son entrée en jeu. Le jeune milieu international français a débloqué la situation après un formidable travail du capitaine Memphis Depay, impeccable dans l’engagement et la révolte.

«Houssem Aouar marque un joli but avec beaucoup de sang-froid mais il faut louer le travail incroyable de Memphis. Notre objectif est atteint pour ce soir», a résumé l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia.

Monaco battu

Du côté de Rennes, la soupe à la grimace continue. Deux jours après la démission de l’entraîneur Guy Stéphan, son ex-adjoint Philippe Bizeul n’a pas pu empêcher une quatrième défaite consécutive en Ligue 1, les Rouge et Noir glissant à la dixième place.

Dans le carré de tête, seul l’AS Monaco (4e) a connu la défaite mercredi, puni dans le temps additionnel à Strasbourg par un but de Frédéric Guilbert. Il s’agit d’un premier accroc en 2021 pour le club de la principauté qui va recevoir le leader Lille lors de la prochaine journée le 14 mars.

Ce jour-là, il y aura aussi une improbable affiche du haut de tableau entre Lens et Metz, inattendus cinquième et sixième du championnat! Les Sang et or ont réalisé un joli coup dans le Chaudron vide de Saint-Étienne (3-2), s’immisçant dans le top 5 aux dépens de leurs futurs visiteurs messins, battus mercredi à domicile par Angers (1-0).

«Avec du recul, ce que nous sommes en train de faire, c’est énorme. Si quelqu’un nous avait dit ça durant la préparation de la saison, on lui aurait ri au nez», a savouré le défenseur lensois Jonathan Gradit, appelant les siens à «rester humble».

Saint-Étienne 16e

Après cette deuxième défaite d’affilée, les Stéphanois pointent à la 16e place mais conservent une avance de cinq points sur Nîmes, l’actuel barragiste défait 2-1 à Nice, et de six points sur Nantes, battu 2-1 dans les derniers instants à la Beaujoire par Reims.

Dijon, lanterne rouge, s’est incliné 3-1 à Brest. L’équipe dirigée par David Linarès voit la Ligue 2 se rapprocher inexorablement: Nîmes (18e) compte par exemple dix unités de plus.

Lorient (17e) a ramené un point de Montpellier, huitième avec un point d’avance sur Marseille. L’OM disputera cependant son dernier match en retard mercredi prochain contre Rennes.

(AFP)

Votre opinion