Décision de l’OFSP - L’Inde placée en urgence sur la liste des pays à risque
Publié

Décision de l’OFSPL’Inde placée en urgence sur la liste des pays à risque

La Confédération a décidé d’imposer une quarantaine aux personnes qui rentrent d’Inde, inquiète des potentiels risques causés par la progression de la double mutation.

La situation en Inde s’est rapidement détériorée ces derniers jours.

La situation en Inde s’est rapidement détériorée ces derniers jours.

Reuters

Vendredi, la Suisse détectait son premier cas de «variant indien» sur son territoire et l’OFSP annonçait que l’ajout de l’Inde sur sa liste des pays à risque était «en consultation», ce qui avait provoqué des railleries des personnes qui regrettaient ces hésitations. Ce lundi, l’OFSP a donc décidé de procéder, avec effet immédiat puisque la mesure doit entrer en vigueur ce même jour à 18h. Toute personne rentrant d’Inde devra se mettre en quarantaine.

À noter, toutefois, que seuls les Suisses ou les personnes qui ont un permis de séjour en Suisse peuvent arriver sous nos contrées depuis l’Inde. Les Indiens sont actuellement frappés d’une interdiction d’entrée sur le territoire suisse, selon les règles en vigueur du Secrétariat aux migrations qui concernent la plupart des États tiers.

Les cas où la Suisse ajoute des pays à sa liste sans les dix jours usuels entre l’annonce et l’entrée en vigueur sont rares. Dernièrement, le Canada avait subi le même sort, après que le variant brésilien y avait connu un développement rapide.

(ywe)

Votre opinion