Asie du Sud-Est – L’Indonésie révoque plusieurs milliers de licences minières et forestières
Publié

Asie du Sud-EstL’Indonésie révoque plusieurs milliers de licences minières et forestières

La décision annoncée jeudi par le président Joko Widodo intervient alors que le gouvernement a entamé un bras de fer avec les producteurs de charbon, interdits d’exportation depuis 5 jours.

Les producteurs de charbon indonésiens sont accusés par le gouvernement de ne pas avoir rempli leurs obligations de livraisons aux centrales électriques nationales pour subvenir aux besoins énergétiques du pays.

Les producteurs de charbon indonésiens sont accusés par le gouvernement de ne pas avoir rempli leurs obligations de livraisons aux centrales électriques nationales pour subvenir aux besoins énergétiques du pays.

Photo d’illustration/AFP

Le président indonésien Joko Widodo a annoncé jeudi la révocation de plus de 2000 licences pour l’industrie minière, l’exploitation du charbon et celle de la forêt, soulignant les difficultés du pays d’Asie du Sud-Est à gérer ses vastes ressources naturelles.

Cette annonce intervient en plein bras de fer du gouvernement avec les producteurs de charbon, accusés de ne pas avoir rempli leurs obligations de livraisons aux centrales électriques nationales pour subvenir aux besoins énergétiques du pays, premier exportateur mondial de charbon utilisé pour la production d’électricité.

«Certaines licences avaient été octroyées il y a des années mais n’ont jamais été utilisées, prenant en otage des ressources naturelles qui auraient dû être utilisées pour améliorer le bien-être du public», a souligné le président indonésien Joko Widodo dans une allocution télévisée.

2078 licences d’exploration et d’exploitation minière, de minéraux, et de charbon ont été révoquées parce que leurs détenteurs n’ont pas fourni de plan d’exploitation, n’ont pas respecté les termes des permis ou les ont transférés à tierce partie, a indiqué le président.

Le gouvernement a aussi révoqué près de 200 licences forestières couvrant une zone de plus de 31’000 km2, soit la taille de la Belgique.

Coupures de courant en vue

L’Indonésie a annoncé le 1er janvier une interdiction surprise des exportations de charbon et menacé ensuite de révoquer les licences des producteurs de charbon s’ils ne respectaient pas leurs obligations de réserver une partie de leur charbon à la production locale d’électricité.

«Les compagnies qui ne remplissent pas leurs obligations (…) devraient être sanctionnées, pas seulement avec des interdictions d’exportations mais aussi par la suspension de leur licence d’exploitation», avait-il déjà souligné lundi.

Le monopole de l’électricité PLN a averti que ses centrales n’avaient assez de charbon que pour quelques jours, menaçant quelque 10 millions de clients de coupures de courant.

La plus grande zone de forêt tropicale exploitable en Asie

Avec des prix mondiaux du charbon bien supérieurs au prix régulé de 70 dollars la tonne maximum en Indonésie, les producteurs de charbon n’ont pas d’intérêt économique à fournir le marché intérieur, a souligné l’analyste des matières premières pour Macquarie Group Lynn Zhao.

Le gouvernement indonésien avait annoncé une revue de l’interdiction d’exportation le 5 janvier, mais aucune annonce n’a été faite à ce stade. L’Indonésie dispose de réserves de 17 milliards de tonnes de charbon et de la plus grande zone de forêt tropicale exploitable en Asie.

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire