Actualisé 30.11.2012 à 23:35

Ski alpinLindsey Vonn plus forte que le brouillard

L'Américaine a encore une fois écrasé la concurrence lors de la descente canadienne, larguant sa dauphine et compatriote Stacey Cook à 1''73 à l'issue d'une course qui a été longtemps menacée par le brouillard.

Lindsay Vonn.

Lindsay Vonn.

ap

Lindsey Vonn a conservé son monopole à Lake Louise.

Les statistiques de Lindsey Vonn dans la station des Rocheuses donnent le tournis. Elle en est désormais à 12 victoires, dont 10 en descente. Dans l'épreuve reine, elle n'est plus sortie du podium depuis 2005, seule Maria Höfl-Riesch ayant réussi à la battre ces sept dernières années au Canada (2x en 2010, 1x en 2006).

Non contente d'entrer dans les livres d'histoire, l'Américaine a fait un pied de nez à la Fédération internationale (FIS), qui avait refusé qu'elle défie les hommes le week-end dernier sur cette même piste de Lake Louise. Même si Lindsey Vonn était la grande favorite de cette descente, quelques doutes subsistaient. La skieuse de Vail a en effet connu un début de saison difficile, marqué par une élimination en géant à Sölden (Aut) et une brève hospitalisation (2 jours) mi-novembre en raison de fortes douleurs intestinales. Sa victoire éclatante prouve toutefois que sa saison est désormais lancée. Et ce n'est pas fini. La deuxième descente de samedi et le super-G dominical semblent à nouveau promis à l'ogresse de Lake Louise.

Derrière la fille aux 54 victoires en Coupe du monde, les écarts ont été très serrés. Au 2e rang, Stacey Cook est montée à 28 ans sur son premier podium en Coupe du monde, avec un centième d'avance sur deux skieuses, Maria Höfl-Riesch (All) et Tina Weirather (Lie).

Le brouillard s'en mêle

Le reste du top 10 tient en trois dixièmes, avec notamment deux Suissesses: Dominique Gisin et Nadja Kamer. La première s'est classée à la 9e place. Un résultat mitigé pour la riante obwaldienne, elle qui faisait partie des papables au podium. Bonne surprise en revanche pour Nadja Kamer. Sur une piste convenant à ses qualités de glisseuse, la Schwytzoise a su saisir sa chance et prendre le 6e rang.

Quant à Lara Gut, elle a été la principale victime du brouillard. Dossard no 26, la Tessinoise a longtemps été retenue au départ. Et quand elle a enfin pu s'élancer, elle a été arrêtée en pleine course par le jury. La skieuse de Comano est remontée en motoneige et a pu repartir, alors qu'une annulation semblait pourtant inévitable. Mais après avoir perdu tout influx, elle a terminé hors du top 20.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!