Sondage Votations - L’initiative contre le tabac chez les jeunes… fait un tabac
Publié

Sondage VotationsL’initiative contre le tabac chez les jeunes… fait un tabac

Deux personnes sur trois soutiennent le principe d’interdire la publicité pour le tabac auprès des jeunes. Par contre, l’interdiction de l’expérimentation animale part perdante. La suppression du droit de timbre et l’aide aux médias sont aussi à la peine.

par
Eric Felley
Une majorité se dessine le 13 février pour préserver les jeunes de la publicité pour le tabac.

Une majorité se dessine le 13 février pour préserver les jeunes de la publicité pour le tabac.

Getty Images/Westend61

Une majorité de Suissesses et de Suisses serait largement favorable à supprimer la publicité pour le tabac auprès des jeunes. Selon le sondage Tamedia/20 minutes effectué les 3 et 4 janvier auprès de quelque 13 000 personnes, l’initiative «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac» serait acceptée par 67% des voix contre 31% et 2% d’indécis. Le soutien des femmes est plus marqué (72%) que celui des hommes (61%). Le texte obtient une majorité parmi les sympathisants de tous les partis, sauf à l’UDC avec 49% de non contre 49% de oui et 2% d’indécis. Les Vert.e.s sont les plus enthousiastes avec 90%!

La seconde initiative proposée au peuple le 13 février fait un résultat nettement inférieur. La proposition d’interdire l’expérimentation animale ne séduit que 34% des personnes sondées, 61% la refusent et 5% sont indécis. Bien qu’elle ne soit soutenue par aucun parti, pas même les Vert-e-s, elle fait une majorité chez les écologistes avec 58% de soutien. À l’inverse, le PLR la refuse à 77%.

30% seulement pour supprimer le droit de timbre

La proposition du Parlement et du Conseil fédéral de supprimer le droit de timbre d’émission sur le capital propre n’obtient pour l’instant qu’un faible soutien de 30% des personnes interrogées. Une majorité de 55% refuse cet affaiblissement de la fiscalité. 15% n’ont pas encore d’avis sur la question. Rappelons que la suppression du droit de timbre causerait une baisse de recettes d’environ 250 millions de francs par an pour la Confédération. Elle est soutenue par les partis bourgeois et les Verts libéraux, qui estiment qu’une telle mesure renforce la place économique. Par contre, elle est combattue par la gauche qui a fait aboutir un référendum contre ce «cadeau fiscal» pour les milieux financiers.

Un train qui peine à partir

Dernier objet, le train de mesures pour les médias reste pour l’instant en gare. La proposition du Parlement et du Conseil fédéral d’allouer pour 151 millions de francs d’aides supplémentaires ces sept prochaines années pour les médias obtient 42% de soutien, contre 51% de non et 7% d’indécis. Cette proposition est fortement refusée dans les rangs de l’UDC (81%) et du PLR (59%). À l’inverse elle obtient 69% au PS et 64% chez les Vert.e.s. Quant au Centre, il est partagé: 44% pour, 46% contre et 10% d’indécis. Il faut remarquer aussi une grosse différence entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. Le soutien chez les Romands est de 53%, mais seulement de 37% de l’autre côté de la Sarine.

Les résultats du sondage RTS diffèrent

La RTS a publié également ce vendredi les résultats de son sondage gfs.bern effectué en parallèle. Concernant la publicité pour le tabac, le soutien à l’initiative serait plus à haut à 73%. La proposition d’interdire l’expérimentation animale serait soutenue à 45% contre 48% de non. La suppression du droit de timbre aurait 42% d’avis favorables et 49% d’avis défavorables. Quant à l’aide aux médias, elle ferait pour l’instant match nul avec 48% de oui, 48% de non et 4% d’indécis.

Votre opinion

30 commentaires