Publié

Didier Burkhalter«L’initiative de l’UDC ne colle pas aux valeurs de la Suisse»

Après Simonetta Sommaruga et Johann Schneider-Ammann, le ministre des Affaires étrangères critique à son tour l’initiative pour le renvoi des criminels étrangers.

par
Philippe Castella et Fabian Muhieddine
Didier Burkhalter s’offusque du fait que l’initiative de l’UDC «ne permet pas de tenir compte du degré d’intégration» et condamnerait aussi des segundos.

Didier Burkhalter s’offusque du fait que l’initiative de l’UDC «ne permet pas de tenir compte du degré d’intégration» et condamnerait aussi des segundos.

Sebastien Anex

Le peuple doit revoter sur le renvoi des criminels étrangers. N’avez-vous pas respecté la volonté populaire?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!