Ski alpin – Linsdey Vonn s’est confiée sur ses problèmes de santé mentale
Publié

Ski alpinLinsdey Vonn s’est confiée sur ses problèmes de santé mentale

L’ex-championne américaine a raconté qu’elle a vécu des moments sombres lorsque ses parents ont divorcé et quand elle a subi de graves blessures.

par
Sport-Center
Lindsey Vonn travaille sur elle quotidiennement.

Lindsey Vonn travaille sur elle quotidiennement.

imago images/Icon SMI

Deux ans après s’être retirée du cirque blanc, Lindsey Vonn (37 ans) s’est confiée sur les problèmes de santé mentale qui l’ont accompagné toute au long d’une carrière ponctuée par 82 victoires en Coupe du monde, 20 globes de cristal et trois médailles olympiques.

Au magazine américain «People», la championne originaire du Minnesota a affirmé que ces soucis récurrents rendaient parfois ses sorties du lit difficiles. «Je m'en occupe depuis que j'ai 18 ans, a-t-elle déclaré. J’avais l’impression d’être dans un voyage fait de montagnes russes.» Et d’ajouter: «J'ai parcouru un long chemin et j'en suis fière. Mais je continue de travailler sur moi-même tous les jours.»

L’ex-compagne du hockeyeur PK Subban, coéquipier du Valaisan Nico Hischier chez les New Jersey Devils (NHL), a raconté que dévaler une pente à pleine vitesse était devenu son échappatoire. «C'était comme un mécanisme d'adaptation pour faire face à tous les autres aspects de ma vie. C'est là que je me sentais le plus en contrôle, calme et en paix.»

«Je n’allais plus à la salle de gym. C’est là que j’ai su qu’il y avait un problème.»

Lindsey Vonn, ancienne skieuse

Mais le ski n'a pas pu compenser le trou noir qui a commencé à se creuser à ses 18 ans, lorsque ses parents lui ont annoncé leur divorce. «J'étais dans une mauvaise passe, se souvient-elle en racontant qu’elle pleurait en s’endormant. Cela a commencé lorsque mes séances de gym devenaient de plus en plus tardives, et finalement j'étais à la salle à 19 heures, puis plus du tout. C'est à ce moment-là que j'ai su que j'avais un problème.»

Un mois de traitement

Après avoir pris à contrecœur un rendez-vous avec un médecin, elle a appris que ses symptômes correspondaient à ceux d’une dépression et s'est vu prescrire du Zoloft. Il lui a fallu un mois de traitement pour se sentir mieux. «La dépression est un déséquilibre chimique dans le cerveau, cela m'a vraiment aidé et m'a apporté un peu de stabilité»

Derrière le sourire et les victoires de Lindsey Vonn, il y avait de la détresse.

Derrière le sourire et les victoires de Lindsey Vonn, il y avait de la détresse.

imago/Eibner Europa

Mais la maladie ne l’a jamais abandonné. Elle a ressurgi en 2014 à son divorce avec Thomas Vonn, avec qui elle a été mariée pendant quatre ans. Et lorsqu'elle a subi une blessure à un genou qui l'a forcée à zapper les Jeux olympiques de Sotchi. «Ce fut certainement la période la plus difficile, a déclaré Vonn, dont les nombreuses blessures au fil des ans ont nécessité neuf interventions chirurgicales majeures. Mon physiothérapeute devrait parfois me tirer hors du lit.»

L’Américaine a aussi rappelé que les athlètes sont souvent considérés comme «des superhéros, mais nous sommes humains comme tout le monde.»

Votre opinion