Football – Naples perd des points, Milan et l’Inter se rapprochent
Actualisé

FootballNaples perd des points, Milan et l’Inter se rapprochent

Le leader de la Serie A fait match nul contre Sassuolo alors que ses poursuivants au classement se sont imposés.

Lautaro Martinez, félicité par Joaquin Correa et Ivan Perisic, a marqué le 2-0.

Lautaro Martinez, félicité par Joaquin Correa et Ivan Perisic, a marqué le 2-0.

AFP

Le leader Naples, repris sur la fin par Sassuolo (2-2), n’a plus qu’un point d’avance sur l’AC Milan (2e), net vainqueur du Genoa (3-0), et deux sur l’Inter Milan (3e), facile contre la Spezia (2-0) mercredi lors de la 15e journée de Serie A.

Naples pensait avoir fait le plus dur quand Dries Mertens, chargé de faire oublier en pointe Victor Osimhen, absent pour trois mois, a fait craquer la défense des Neroverdi à la reprise.

Le lutin belge s’est d’abord sacrifié pour intercepter un ballon, juste devant la surface, dont a profité Fabian Ruiz (51e), puis il a conclu un joli mouvement sur un service de Piotr Zielinski (58e).

Près de l’exploit

Mais Sassuolo s’est accroché devant son public. Et après avoir réduit la marque sur une frappe en force de Gianluca Scamacca (71e), les Neroverdi ont arraché l’égalisation par Gian Marco Ferrari de la tête (89e).

Ils sont même passés tout près de l’exploit, se voyant refuser un but dans le temps additionnel après une faute préalable de Domenico Berardi, signalée par l’assistance vidéo alors que tout le stade célébrait déjà une défaite du leader!

Ce nul au goût amer pour Luciano Spalletti fait l’affaire de l’AC Milan qui revient à un point grâce à sa nette victoire sur le Genoa, désormais entraîné par l’ex-attaquant vedette des Rossoneri, Andriy Shevchenko.

But de Zlatan

Zlatan Ibrahimovic a frappé dès sa première occasion, un coup franc plein axe qu’il a tiré tout en finesse, laissant son ex-coéquipier du Paris SG, Salvatore Sirigu, très loin de la balle (10e).

Mais c’est ensuite le Brésilien Junior Messias qui a brillé avec un superbe doublé (tête à la 45e+2, frappe au ras du poteau à la 61e), une semaine après son but en Ligue des champions contre l’Atlético Madrid.

La blessure du défenseur Simon Kjaer (genou) ternit la belle soirée des Rossoneri qui, avec ce succès autoritaire, se relancent et surtout défendent leur deuxième place que convoitait l’Inter Milan.

Martinez se montre

Grâce à un mordant Lautaro Martinez, passeur puis buteur, l’Inter Milan (34 points) s’est imposé contre La Spezia 2-0.

Les joueurs de Simone Inzaghi, malgré des joueurs ménagés (Dzeko, Barella) et d’autres forfaits (De Vrij, Bastoni), se sont appuyés sur leur belle confiance du moment pour mettre au pas l’équipe entraînée par l’ex-Intériste Thiago Motta (17e).

Roberto Gagliardini, titularisé pour faire souffler Nicolo Barella, a ouvert la marque en profitant d’une talonnade de Lautaro Martinez (36e).

Puis le «toro» argentin s’est mué en buteur (8e réalisation en championnat) en transformant un penalty qu’il avait lui-même obtenu après une main adverse (58e).

Avant leur voyage à Madrid pour disputer au Real la première place de leur groupe en Ligue des champions, la semaine prochaine, les Nerazzurri se déplaceront samedi au Stadio Olimpico.

La Roma chute

C’est une Roma tendue qui les y attendra, battue à Bologne (1-0) après avoir été surprise par une frappe précise du Suédois Mattias Svanberg (35e).

Le gardien bolognais Lukasz Skorupski a ensuite préservé ce court avantage en réussissant des arrêts déterminants devant Tammy Abraham (41e, 86e) et Henrikh Mkhitaryan (70e).

Avec cette sixième défaite en championnat, la Roma (5e) perd le contact avec le Top 4. Elle est désormais poursuivie à un point seulement par le trio Fiorentina-Juventus-Bologne auquel peut se joindre jeudi la Lazio (9e), en cas de victoire contre l’Udinese.

(AFP)

Votre opinion