Football: L’Inter se paie le Barça, Naples historique

Publié

FootballL’Inter se paie le Barça, Naples historique

Les Intéristes ont mis la pression sur le FC Barcelone en Champions League (1-0). Les Napolitains sont quant à eux allés se balader à Amsterdam (1-6).

par
Robin Carrel
Hakan Calhanoglu a enfin remarqué.

Hakan Calhanoglu a enfin remarqué.

AFP

Forcément un peu ballottés, les Intéristes ont été plutôt tranchants en contre. Calhanoglu a notamment envoyé un missile de 30 mètres que ter Stegen a dévié en corner (7e). Les Italiens ont ensuite pu réviser leurs lois du jeu. À la 23e, un penalty semblait devoir être sifflé contre le Barça à la suite d'une main d'Eric Garcia. Mais la vidéo a détecté un hors-jeu d'une demi-tête (!) quelques instants auparavant. À la demi-heure, c'est Correa qui a trop vite pensé ouvrir le score, alors que l'arbitre-assistant a fini par lever son drapeau.

La différence a enfin été créée par Calhanoglu, encore lui, encore de loin et juste avant la pause. De 20 mètres, le Turc a ouvert le score d'une jolie frappe au ras du sol et marqué son premier but dans la compétition depuis plus de six ans et un nul avec Leverkusen contre le CSKA Moscou (2-2). Pedri a cru avoir égalisé à la 67e, mais la vidéo a décelé une main catalane qu'aucun adversaire n'avait réclamée. La VAR n’a pas été plus généreuse à la 92e et une éventuelle main, d’un défenseur transalpin cette fois.

Ce succès a permis aux Lombards de mettre les Espagnols à trois longueurs, dans la course à la 2e place qualificative pour les 8es de finale. Car la première place semble promise au Bayern Munich, vainqueur 5-0 du Viktoria Plzen un peu plus tôt dans la soirée.

Ça rigole aussi pour le Napoli. Dans la poule A, les Italiens sont allés gifler l'Ajax Amsterdam à la Johan Cruyff Arena (6-1), avec des buts de Raspadori (18e et 47), Di Lorenzo (33e), Zielinski (45e), Simeone (82e) et de l'incroyable Kvaratskhelia (63e). Les Amstellodamois avaient pourtant ouvert la marque par Kudus dès la 9e... Jamais les Ajacides n'avaient encaissé une telle déroute en Coupe d’Europe dans leur histoire.

Dans le même groupe, Liverpool a profité des coups de pied arrêtés pour venir à bout de la faible résistance des Glasgow Rangers (2-0). Alexander-Arnold a débloqué le totomat d'un joli coup franc (7e), avant que Salah n'inscrive un penalty à la 53e. Les Napolitains dominent ce groupe devant les Liverpuldiens.

Pour terminer, dans le groupe B, ce sont les Belges du Club Bruges qui sont de surprenants leaders (2-0). Ils ont cette fois vaincu à domicile l'Atlético de Madrid, grâce à Sowan (36e) et Jutgla (62e). Griezmann a manqué un penalty et vu un de ses buts annulés pour hors-jeu lors de la seule 76e minute. Le FC Porto a quant à lui battu le Bayer Leverkusen (2-0/buts de Zaidu à la 69e et Galeno à la 87e). Les Brugeois ont 9 points au compteur et les trois autres formations six de moins.

Ton opinion