04.09.2020 à 17:25

LibanL’intervention d’urgence suisse prend fin à Beyrouth

Les travaux de remise en état d’écoles et d’hôpitaux menés par le Corps suisse d’aide humanitaire prendront fin samedi. Le bureau de la Direction du développement et de la coopération poursuivra les opérations.

Une équipe du Corps suisse d’aide humanitaire avait été envoyée à Beyrouth moins de 40 heures après l’explosion.

Une équipe du Corps suisse d’aide humanitaire avait été envoyée à Beyrouth moins de 40 heures après l’explosion.

KEYSTONE

Le Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) cessera samedi ses travaux d’inspection de bâtiments et de remise en état d’écoles et d’hôpitaux à Beyrouth. Il y avait été envoyé moins de 40 heures après l’explosion dans la capitale libanaise le 4 août dernier. La Direction du développement et de la coopération (DDC) prendra le relais.

Pendant un mois, l’intervention d’urgence suisse a inspecté plus de 80 bâtiments endommagés et apporté son soutien médical et logistique à deux hôpitaux pour les soins aux mères et aux enfants. Les 38 experts du CSA ont aussi aidé à remettre en état 19 écoles publiques, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué vendredi.

Enveloppe de six millions

Le bureau de coopération de la DDC, situé à l’ambassade de Suisse, va poursuivre les opérations de secours initiées. Il a débloqué une enveloppe d’environ six millions de francs en faveur de la population de Beyrouth.

1 / 57
Le Premier ministre Moustapha Adib a annoncé ne pouvoir former un nouveau gouvernement. Le précédent avait démissionné après l'explosion meurtrière qui avait secoué Beyrouth, le 4 août. (Samedi 26 septembre 2020)

Le Premier ministre Moustapha Adib a annoncé ne pouvoir former un nouveau gouvernement. Le précédent avait démissionné après l'explosion meurtrière qui avait secoué Beyrouth, le 4 août. (Samedi 26 septembre 2020)

Keystone
L’armée libanaise a annoncé samedi avoir recensé 85'744 «unités» endommagées, dont des maisons, des hôpitaux et des écoles, après l'explosion au port. (Samedi 19 septembre 2020)

L’armée libanaise a annoncé samedi avoir recensé 85'744 «unités» endommagées, dont des maisons, des hôpitaux et des écoles, après l'explosion au port. (Samedi 19 septembre 2020)

AFP
Des secouristes fouillent les débris d'un immeuble effondré après avoir reçu des signaux qu'un survivant pourrait se trouver sous les décombres. (Samedi 5 septembre 2020)

Des secouristes fouillent les débris d'un immeuble effondré après avoir reçu des signaux qu'un survivant pourrait se trouver sous les décombres. (Samedi 5 septembre 2020)

KEYSTONE

L’explosion, qui a eu lieu dans le port, a coûté la vie à quelque 180 personnes et fait plus de 6500 blessés. L’onde de choc a détruit des rues entières autour de la zone portuaire et endommagé voire détruit 178 écoles et plusieurs hôpitaux. L’ambassade de Suisse a aussi été touchée et l’ambassadrice légèrement blessée.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!