Publié

FootballLionel Pizzinat: «Nous devons être irréprochables»

Le tourbillon d’incertitudes qui secoue Servette depuis quelques jours relègue au second plan une évidence sportive plutôt flatteuse.

par
Mathieu Aeschmann
Keystone

Les hommes de João Pereira se rendent en effet dimanche aux Stade de Suisse dans la peau d’un Européen en puissance (4e). Face à un Young Boys revanchard et renforcé, les Grenats devront donc très certainement afficher les progrès défensifs que la «méthode Pereira» semble promettre.

«Notre stage de janvier aura eu pour but d’améliorer notre organisation tactique, de trouver davantage de solidité, expliquait hier le technicien portugais. Si je regrette l’annulation du match amical contre le Lokomotiv Moscou, je pense que notre préparation est une réussite.»

Reste à savoir comment le groupe servettien digère les derniers soubresauts extrasportifs? «Même s’il s’agit d’une phrase de circonstance, il faut absolument se focaliser sur le sportif, insistait pour sa part le capitaine Lionel Pizzinat. J’ai parlé à l’équipe en début de semaine car on ne peut s’empêcher de lire les journaux. Or nous avons le devoir d’être irréprochables. Même si la situation du club n’est pas celle vécue par Xamax, nous pouvons nous inspirer de la cohésion affichée par le groupe xamaxien durant son premier tour exceptionnel.»

Pour le périlleux voyage de Berne, João Pereira devra se passer des services de Pizzinat (suspendu), Esteban (blessé) et Moutinho (toujours pas qualifié) tandis que Barroca et Roderick demeurent encore incertains (soucis musculaires).

Votre opinion