L’iPhone modifié en Suisse décolle sur eBay
Publié

Prototype phénomèneL’iPhone modifié par un étudiant de l’EPFL décolle sur eBay

Le prix de vente du modèle sur lequel cet étudiant en robotique a greffé une prise USB-C a dépassé les 100’000 dollars aux enchères.

par
JChC
La prise propriétaire «Lightning» de cet iPhone a été remplacée par un connecteur USB standardisé.

La prise propriétaire «Lightning» de cet iPhone a été remplacée par un connecteur USB standardisé.

dr

L’iPhone modifié par un étudiant en robotique de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a eu son quart d’heure de gloire. Il s’agissait pour Ken Pillonel, dans le cadre d’un projet personnel, de voir s’il était possible de remplacer le connecteur «Lightning» de l’appareil par un connecteur USB-C. La visibilité de l’exercice avait été fortement amplifiée par le fait qu’Apple fait cavalier seul en ce domaine en imposant un connecteur «maison» et se trouve de ce fait en délicatesse avec l’Union européenne qui tente d’imposer à l’ensemble des acteurs du secteur l’adoption d’un connecteur standardisé (USB-C en l’occurrence).

L’exploit réalisé, non sans mal, et documenté, le prototype a été mis aux enchères (repérées notamment par Slashgear.com) sur eBay, le premier novembre dernier.

La proposition d’acquérir «Le premier iPhone USB-C au monde» a visiblement suscité un fort intérêt puisque la mise de départ – 1 dollar – atteignait déjà cinq jours plus tard (ce vendredi) 100’100 dollars (près de 92’000) francs suisses. La fin du bal est prévue le 11 novembre.

Bien que l’appareil soit qualifié de pleinement fonctionnel (le connecteur installé permet aussi bien la recharge que le transfert de données), eBay demande à l’acheteur de s’engager sur certains points sensibles: ne pas utiliser l’appareil comme smartphone principal, ne pas l’ouvrir, le mettre à jour, l’effacer ou le restaurer.

Le vendeur précise: «Je garantis que le téléphone fonctionnera lorsque vous le recevrez, mais si vous ne suivez pas les directives susmentionnées, vous devrez vous débrouiller sans assistance», précise le vendeur. «En gros, vous pouvez faire ce que vous voulez avec, mais n’attendez rien de moi si vous cassez quelque chose. Il s’agit juste d’un prototype.»

Les fonds obtenus grâce à cette vente serviront à acheter de nouveaux équipements spécialisés pour de futurs «ambitieux projets», est-il mentionné.

Votre opinion