Publié

NucléaireL’Iran veut reprendre des «négociations sérieuses» avec les grandes puissances

Le président du parlement iranien s'est déclaré prêt à reprendre les discussions sur la question nucléaire après un an d’interruption.

Ali Larijani: «L’Iran a toujours été prêt à des négociations avec les grandes puissances sur son programme nucléaire pacifique.»

Ali Larijani: «L’Iran a toujours été prêt à des négociations avec les grandes puissances sur son programme nucléaire pacifique.»

Reuters

«L’Iran a toujours été prêt à des négociations avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) sur son programme nucléaire pacifique.» Ces négociations peuvent réussir "si elles sont sérieuses", a déclaré le président du parlement iranien, Ali Larijani, qui se trouve en Turquie.

"Nos amis turcs ont proposé qu’elles se déroulent en Turquie et nous avons donné notre accord", a-t-il ajouté.

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton a demandé récemment à l’Iran de lui répondre par écrit à la lettre qu’elle avait envoyée en octobre pour la reprises des négociations.

Cette semaine, l’Iran a annoncé le démarrage du site de Fordo, réservé à l’enrichissement à 20%. Ce site se trouve à 150 km au sud ouest de Téhéran.

Les puissances occidentales, qui préparent des sanctions contre les exportations pétrolières de l’Iran, ont condamné le démarrage de Fordo.

(AFP)

Votre opinion