Coronavirus  - L’Italie, Chypre et la Croatie retirés de la liste des pays à risque de l’OFSP
Publié

Coronavirus L’Italie, Chypre et la Croatie retirés de la liste des pays à risque de l’OFSP

Bonne nouvelle pour les vacanciers: cet été, ils devraient pouvoir se prélasser sur les plages des Pouilles ou de Split sans craindre une quarantaine au retour en Suisse.

par
lgb/20minuten
La Croatie ne nécessitera désormais plus de quarantaine au retour en Suisse. 

La Croatie ne nécessitera désormais plus de quarantaine au retour en Suisse.

AFP

Alors que les vacances d’été approchent à grands pas, plusieurs destinations méditerranéennes ont été retirées de la liste des pays à risque de l’OFSP mercredi. L’Italie, la Croatie ou encore Chypre ne nécessiteront plus de quarantaine au retour en Suisse à partir du 3 juin.

Sans restriction

Les régions italiennes des Pouilles et de la Campanie n’étant plus considérées comme des zones à risque, tous les rapatriés italiens pourront désormais entrer en Suisse sans restrictions. Il en va de même pour la Croatie, Chypre, le Luxembourg, la Turquie et l’Iran. En Allemagne, les États de Saxe et de Thuringe ont été supprimés. En France, les régions d'Occitanie et de Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Italie sortent également de la liste de l’OFSP.

Zones à risque

À l’inverse, les États suivants sont considérés comme des zones à risque: Andorre, Argentine, Bahreïn, Belgique, Cabo Verde, Chili, Colombie, Costa Rica, Égypte, Estonie, Géorgie, Koweït, Lettonie, Lituanie, Maldives, Mexique, Mongolie, Pays-Bas, Paraguay, Seychelles, Slovénie, Suède, Tanzanie, Uruguay. En France, les régions concernées sont le Centre-Val de Loire, les Hauts-de-France, l'Île-de-France, la Normandie et la région Pays de la Loire.

Les pays dont les variants du virus sont considérés comme préoccupants figurent également sur la liste, à savoir le Brésil, l’Inde, le Canada, le Népal, l’Afrique du Sud et le Royaume-Uni.

Votre opinion

10 commentaires