10.11.2020 à 20:24

FootballLiverpool a dit adieu à son nid de Melwood

La première équipe des Reds a quitté son terrain d’entraînement historique. Les hommages pleuvent sur ce repaire vieux de presque 70 ans.

par
Sport-Center
Jordan Henderson, Jürgen Klopp and Co. n’emprunteront plus ce chemin pour partir à l’entraînement, comme ici en octobre 2019. (Photo by Paul ELLIS / AFP)

Jordan Henderson, Jürgen Klopp and Co. n’emprunteront plus ce chemin pour partir à l’entraînement, comme ici en octobre 2019. (Photo by Paul ELLIS / AFP)

AFP

Le temps passe, les clubs se développent et avec le progrès s’en vont des lieux pleins de souvenirs. Comme la Pontaise samedi soir, Melwood a refermé, lundi, sa longue histoire commune avec le football professionnel. Le centre d’entraînement de la première équipe de Liverpool deviendra bientôt une promotion immobilière. Après avoir préparé un dernier match dans ses murs qui ont abrité les théories des Shankly, Paisley, Dalglish ou Benitez, Jürgen Klopp y a donc préparé son dernier match ce week-end (1-1 contre City) avant de faire ses cartons.

«Je ressens des émotions contrastées, a décrit le coach allemand sur le site du club. Je suis heureux de rejoindre Kirkby (ndlr. le nouveau complexe d’entraînement qui va réunir première équipe et l’académie). Mais je suis triste de laisser derrière moi cet endroit qui a beaucoup compté dans ma vie. Cet étrange parce que je n’avais pas trop eu le temps d’y penser. Et maintenant que mon assistant déménage les affaires, que les lieux ont déjà changé, je réalise. Melwood va me manquer.»

Il n’est pas le seul à en juger le nombre d’hommages accumulés depuis dimanche soir sur les réseaux sociaux. Les joueurs actuels y ont fait un dernier détour avant de rejoindre leur équipe nationale, ceux du passé ont ressorti leurs photos favorites. James Milner a, lui, choisi de poster une vidéo qui restera davantage dans les mémoires pour ce qu’elle représente que pour son cadrage.

Acheté à l’école voisine «St. Francis Xavier» au début des années 1950, ce terrain d’une taille plutôt modeste pour les standards actuels faisait originellement office de cour de récréation pour les élèves de la paroisse. Leur occupation favorite? Jouer au football, encouragés par le père Melling et le père Woodlock dont la première syllabe des deux patronymes allait donner pour la postérité son nom au repaire de Reds.

À partir du milieu de la semaine prochaine, Salah, Mané, Robertson and Co. devront trouver de nouvelles habitudes parmi les 22 hectares du AXA Training Centre (naming oblige) de Kirkby. À eux de commencer à empiler des souvenirs dans ce nouveau complexe qui va accueillir des générations de Reds.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé