Football: Liverpool blanchi dans une affaire d'espionnage

Publié

FootballLiverpool blanchi dans une affaire d'espionnage

Les Reds étaient accusés d'avoir piraté une base de données de joueurs de Manchester City, en 2013. L'affaire a été classée sans suite.

par
Sport-Center
Le logo de Liverpool.

Le logo de Liverpool.

Lindsey Parnaby, Keystone

Rivaux sur le terrain depuis plusieurs années, Liverpool et Manchester City le sont aussi en coulisses. En 2013, les Cityzens ont porté plainte contre le club de la Mersey, accusant trois de ses employés d'avoir accédé à plusieurs reprises, illégalement, à leur base de données de joueurs. Étaient visés le directeur sportif Michael Edwards ainsi que Dave Fallows et Julian Ward, deux anciens recruteurs de City.

Ce vendredi, la Fédération anglaise de football (FA) a annoncé avoir classé l'affaire sans suite. «La FA a soigneusement étudié les preuves qu'elle a reçues dans cette affaire, y compris les informations fournies par les deux clubs impliqués, et a décidé de ne pas aller plus loin dans son enquête», indique-t-elle.

L'instance a également précisé que sa décision était motivée par «l'ancienneté de l'affaire» et l'existence d'un accord financier entre les deux clubs. Selon les médias britanniques, Liverpool aurait versé près d'1,2 millions d'euros à son homologue en guise de dédommagement.

La FA se réserve tout de même le droit de relancer l'enquête en cas d'informations complémentaires.

Ton opinion