17.09.2020 à 17:46

TémoignageLoana: «Il m’a frappée pendant 4 heures sans s’arrêter»

La gagnante de «Loft Story 1» a posté des photos chocs de son corps tuméfié. Elle révèle avoir été rouée de coups par son ex, Fred Cauvin.

par
LeMatin.ch
Loana a posté des photos de son corps tuméfié sur Instagram ce 17 septembre.

Loana a posté des photos de son corps tuméfié sur Instagram ce 17 septembre.

Instagram.

Quelques jours après son anniversaire, le 30 août dernier, Loana avouait ne pas être «au top de (sa) forme» en illustration d’une vidéo inquiétante où on pouvait la voir seule, sans maquillage et nue dans son lit. «Vous ne pouvez pas savoir en cette période qui est très difficile pour moi – vous comprendrez plus tard – combien ça m’a remplie d’amour», indiquait la gagnante de «Loft Story 1».

Avant d’ajouter: «Je me sentais seule, j’ai fêté mon anniversaire seule avec mon chien, mais je ne me suis jamais sentie autant entourée.» Dans une nouvelle publication, elle raconte pourquoi elle était dans cet état sur cette vidéo. Et le récit et les photos qui l’illustrent font froid dans le dos.

Ce jeudi 17 septembre, la Française de 43 ans révèle sur Instagram les ecchymoses et nombreux bleus qu’elle a sur les bras, les jambes et le visage. Elle raconte en légende des publications son calvaire et accuse son ancien compagnon Fred Cauvin de violences.

«Vous voulez vraiment la vérité. Voilà je commence en avoir marre de vos spéculations, de lire ou voir partout que je me drogue, que je prends trop de médicaments, que je ne vais pas bien. Eh bien oui, je ne vais pas bien, je vais montrer pourquoi. Parce que lui, héros Fred Cauvin (ndlr: son ex-compagnon), n’est pas celui que vous croyez. Déjà en février, les journaux et les médias ont affirmé que j’avais de la drogue chez moi, délations fausses forcément, il ne l’a dit à la police que pour qu’ils fassent une perquisition et détourner le fait qu’ils n’ont rien trouvé d’autre que des hématomes sur mes bras», a-t-elle commencé, en assurant qu’elle n’avait jamais consommé «150 cachets d’ecstasy et 200 g de poudre de Flackka équivalent de la cocaïne».

«J’aurais préféré mourir. Je me cachais dans toutes les pièces, tous les coins en priant qu’il s’arrête.»

Loana

Loana a assuré que les policiers lui auraient, au contraire, «conseillé de porter plainte pour coups et blessures». «Ils ont été remarquables après avoir compris, a-t-elle déclaré. Fred a eu quelques mois de sursis et une mesure d’éloignement jusqu’au mois de juin. Pervers narcissique qu’il est forcément, il m’a encore sortie les plus belles phrases qu’on peut entendre, qu’on veut entendre. Il est redevenu mon ami et voilà ce qui s’est passé́ deux jours avant mon anniversaire et justement pour éviter que je fasse la fête dont je rêvais depuis plusieurs mois avec mes amis.»

Elle a également révélé les raisons de sa «mauvaise voix» lorsqu’elle s’est adressée à ses abonnés sur les réseaux sociaux pour son anniversaire. «J’étais aphone à force d’avoir hurlé: «Arrête de me frapper!» durant 4 heures. Il m’a frappée et hurlé dessus sans s’arrêter une minute, a-t-elle continué. Un enfer. Je n’avais jamais vécu une telle violence sur autant de temps. J’aurais préféré mourir. Je me cachais dans toutes les pièces, les coins en priant qu’il s’arrête. Je lui disais même: «oui» lorsqu’il me disait que j’étais une connasse pour qu’il soit content.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
56 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Olga

18.09.2020 à 22:31

Rencontrez les filles pour le sexe. Site - getbаdgirl. com

Gilet

18.09.2020 à 19:31

Sacré poils n’empêche !

yenamarre

18.09.2020 à 16:06

De prime abord, j'avais pensé que des jambes aussi poilues étaient celles de son tortionnaire.