Publié

Loeffel et Hofmann comme joker

Avant le premier match de l'équipe de Suisse masculine contre le Canada, retrouvez l'analyse de notre envoyé spécial à PyeongChang Cyrill Pasche.

par
Cyrill Pasche
PyeongChang

L’équipe de Suisse a conclu sa phase test pré-olympique par une victoire 4-2 contre la Norvège (buts de Gaëtan Haas, Vincent Praplan et un doublé de Simon Moser), dimanche en fin d’après-midi à Goyang, au nord de Séoul.

Patrick Fischer et ses hommes ont, dans la foulée, effectué les trois heures de trajet en car jusqu’au village des athlètes à Gangneung, site des épreuves de glace durant cette quinzaine olympique.

Les internationaux sont arrivés à destination peu avant minuit avant de prendre leurs quartiers et de bénéficier, lundi, d’une journée de congé. Le premier match n’aura lieu que jeudi, contre le Canada.

A Goyang, le sélectionneur national a profité de cette dernière rencontre de préparation, loin de l’agitation olympique, pour voir une dernière fois à l’œuvre l’équipe-type qui devrait probablement affronter le Canada en ouverture du tournoi. Plusieurs tendances se dessinent: Romain Loeffel, surnuméraire hier, devra rester patient. Le défenseur de GE Servette ne devrait hériter que d’un rôle de 7e ou 8e défenseur durant ce tournoi.

Deux triplettes intactes depuis les Mondiaux

Les blessures, mais aussi d’éventuelles contre-performances des arrières placés devant lui dans la hiérarchie peuvent encore lui ouvrir les voies de l’alignement de départ. C’est toutefois sans trop de surprise que Fischer a préféré miser sur l’expérimenté Félicien Du Bois dans son Top 6.

Grégory Hofmann, l’invité de dernière minute suite à la blessure de Joël Vermin (Lausanne HC), endosse lui-aussi un rôle de joker avec un statut de 14e attaquant. Fischer pourrait toutefois être tenté de faire appel à sa pointe de vitesse et à son potentiel offensif en cours de route.

En attaque, deux triplettes sont restées intactes depuis les derniers Mondiaux à Paris: la ligne de parade (Hollenstein/Haas/Praplan) et celle plus défensive, mais extrêmement polyvalente, articulée autour du centre de GE Servette, Cody Almond, avec à ses côtés le robuste Reto Schäppi (ZSC Lions) et l’inusable Thomas Rüfenacht (Berne). Dans les buts, le gardien du SCB, Leonardo Genoni, entamera la compétition avec le statut de numéro un.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!