19.11.2014 à 16:59

Loi sur la police: les Genevois voteront le 8 mars 2015

Réorganisation

Les Genevois voteront le 8 mars sur la loi sur la police, contestée par voie référendaire par le MCG et Ensemble à Gauche (EàG).

Déposée par le gouvernement et adoptée par le Grand Conseil en septembre, la loi réorganise la police en cinq missions.

Déposée par le gouvernement et adoptée par le Grand Conseil en septembre, la loi réorganise la police en cinq missions.

Keystone

La date a été arrêtée mercredi par le Conseil d'Etat. Les deux référendums, soutenus par les syndicats de police, ont récolté 13'161 signatures.

Déposée par le gouvernement et adoptée par le Grand Conseil en septembre, la loi réorganise la police en cinq missions. Cette configuration impliquera une hiérarchie surdimensionnée et coûteuse au détriment des policiers sur le terrain, estiment les référendaires, qui dénoncent aussi l'absence de consultation avec les syndicats dans le cadre de l'élaboration de la loi.

Pour le reste, les deux formations politiques avancent des arguments différents. Le MCG exige l'inscription dans la loi de l'obligation pour les policiers d'être de nationalité suisse.

Une loi liberticide

De son côté, la gauche de la gauche dénonce une loi liberticide, conforme à la politique du «tout sécuritaire» et de négation des droits démocratiques du procureur général Olivier Jornot et du ministre de la Sécurité Pierre Maudet. Elle critique notamment l'organisation militaire de la police, la privatisation de certaines tâches et le statut bancal des assistants de sécurité publique.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!