Ski alpin: Loïc Meillard débloque son compteur mondial
Actualisé

Ski alpinLoïc Meillard débloque son compteur mondial

Le skieur d’Hérémence a décroché le bronze lors du combiné alpin lundi. Luca Aerni a été éliminé en slalom.

par
Ugo Curty
(Cortina d'Ampezzo)

Loïc Meillard avait annoncé un bras de fer avec Alexis Pinturault lors du combiné alpin de Cortina d’Ampezzo. C’est finalement un troisième homme, Marco Schwarz, qui a été sacré champion du monde sur la piste «Olympia delle Tofane» lundi. L’Autrichien a arraché la médaille d’or des mains de «Pintu» pour quatre centièmes.

En embuscade après le super-G (6e), Loïc Meillard était lancé vers la victoire sur une piste de slalom verglacée. Il comptait deux dixièmes d’avance au premier intermédiaire avant de commettre une grosse faute sur le tracé piqueté par son entraîneur. Le skieur d’Hérémence (3e) s’est ensuite accroché pour remporter la première médaille mondiale de sa carrière à 24 ans.

Murisier huitième

Le Suisse a devancé de peu le James Crawford qui s’était incrusté à la fête. Le jeune Canadien, dossard 32, avait remporté le super-G matinal à la surprise générale. À l’heure des interviews, Loïc Meillard était frustré. «J’avais la capacité de jouer l’or donc je suis déçu. Mais cela aurait pu être bien pire avec cette faute.»

La déception était encore plus grande pour Luca Aerni. Très rapide le matin (7e), le Valaisan était un candidat à une médaille. Il a malheureusement craqué sur la glace des Dolomites. «Jai vraiment essayé d’attaquer. Je n’allais pas freiner. J’ai parlé avec Loïc et il a fait la même erreur à la même porte. Il a pu rester dedans et ça a payé avec la médaille.»

Les deux autres Suisses engagés dans ce combiné ont connu une après-midi contrastée. Justin Murisier (8e) est remonté de 12 rangs en technique, tandis que le Grison Gino Caviezel (8e du super-G) a connu l’élimination en slalom.

Le super-G de Loïc Meillard

La course de Gino Caviezel

Votre opinion