Publié

tismeLondres/perche messieurs - Lavillenie: "super satisfait" de sa première partie de saison (TROIS QUESTIONS)

Londres, 25 juil 2015 (AFP) - Renaud Lavillenie s'est déclaré "super satisfait" de sa première partie de saison, après avoir franchi 6,03 m samedi à Londres, en Ligue de diamant, pour son dernier concours avant les Mondiaux de Pékin (23-30 août), où il entend décrocher le seul titre manquant à son palmarès.

Q: un concours presque parfait? R: "Ah ben, presque! Il (le concours) est parfait, là. Quand on s'arrête sur des essais à 5,90 m, on peut évidemment nourrir quelques regrets. Tous les sauts passés avant ont été intéressants, ils sont vraiment très bons. En plus, face à de la concurrence, ce n'était pas une balade tranquille. Il fallait que je garde un oeil sur mes adversaires. Ca finit par deux belles tentatives à 6,10 m. Au final, ça conforte mes ambitions. Je sais que je suis capable de sauter 6,10, 6,15 m cet été. Après, il faut que tout soit réglé aux petits oignons. A cette hauteur-là, il n'y a pas d'erreur acceptable si je veux franchir 6,10 m ou plus". Q: aborder un concours en fin de matinée, cela a-t-il été facile? R: "Là, je fais un bon échauffement, il n'y a pas à dire, mais voilà, qui est loin d'être le meilleur. Et puis le contexte. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Au début, quand je fais le premier saut (à 5,73 m, ndlr), il n'y a personne dans le stade, ça fait bizarre. Puis ça s'est rempli. Je ne suis pas trop réveillé à 5,73 m. J'espérais au moins faire 5,90 m. Après, mon saut à 5,87 m, il est très intéressant. A 5,93 m aussi, en plus, le faire au 1er essai... Derrière, je sais que ça va être difficile de me battre. A 6,03 m au premier (essai), ça a été fort. Ce n'est pas un saut au raccroc. Il y a de la place". Q: sur quels points allez-vous insister durant les trois semaines de préparation? R: "Même aujourd'hui, je n'ai pas réussi à bien me régler sur mes marques. Le seul saut où je suis vraiment bien, c'est à 5,93 m. Derrière, j'étais chaque fois 20 centimètres trop loin au passage. Mais j'arrive maintenant à franchir 6 mètres avec une petite erreur, et 5,90 m même avec des erreurs plutôt grossières. Je suis super satisfait de ma première partie de saison, c'est une des plus grosses saisons que j'aie jamais faites, même s'il y a eu deux compét' qui ont moins bien marché. Ca m'a permis de voir les petits réglages que je pouvais continuer à travailler. Sur les choix des perches, des réglages de distances. Avoir trois semaines, c'est avoir un peu temps pour souffler et, derrière, affiner. Quand tu finis ton premier chapitre sur une bonne note, ça t'aide. T'es plus tranquille. Tu maintiens". Propos recueillis en zone mixte asc/gv

(AFP)

Ton opinion