Publié

CoronavirusLondres vient en aide aux pays en développement

Le Royaume-Uni a récolté un milliard de dollars auprès de ses alliés pour mettre le «vaccin contre le coronavirus à disposition des pays vulnérables».

Le ministre des Affaires étrangères britannique, Dominic Raab, à Londres le 26 novembre 2020.

Le ministre des Affaires étrangères britannique, Dominic Raab, à Londres le 26 novembre 2020.

AFP

Le Royaume-Uni a collecté auprès de ses alliés un milliard de dollars (890 millions de francs) pour aider les «pays vulnérables» à accéder aux vaccins contre le nouveau coronavirus, a annoncé dimanche le ministère des Affaires étrangères en amont d’une visite virtuelle du chef de l’ONU à Londres.

Cette somme récoltée notamment auprès du Canada, de l’Allemagne et du Japon, ajoutée aux 548 millions de livres (660 millions de francs) de Londres – qui avait promis de verser une livre tous les 4 dollars récoltés-, «permettra de distribuer cette année un milliard de doses de vaccins contre le coronavirus dans 92 pays en développement», a précisé le ministère dans un communiqué.

«Nous ne serons à l’abri de ce virus que lorsque nous serons tous à l’abri – c’est pourquoi nous nous concentrons sur une solution mondiale à un problème mondial», a déclaré le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab. «Il est tout naturel qu’à l’occasion du 75e anniversaire des Nations Unies, le Royaume-Uni ait pris l’initiative auprès de ses alliés pour mettre un milliard de doses de vaccin contre le coronavirus à la disposition des pays vulnérables», a-t-il ajouté.

Visite virtuelle d’António Guterres

Cette annonce survient en effet au premier jour d’une visite virtuelle de trois jours au Royaume-Uni du secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, afin de célébrer le 75e anniversaire de l’ONU, dont la première réunion avait eu lieu à Londres.

«En cette période de nouveaux bouleversements mondiaux, je suis honoré de me rendre virtuellement au Royaume-Uni pour marquer cette occasion», a déclaré dans un communiqué António Guterres, venu «renouveler notre cause qui consiste à surmonter ensemble les défis mondiaux et célébrer un pays qui a joué un rôle déterminant dans la création des Nations Unies».

Le secrétaire général participera dimanche à un événement commémoratif virtuel et assistera lundi à une réunion avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, le ministère des Affaires étrangères Dominic Raab et Alok Sharma, président de la COP26, organisée cette année par le Royaume-Uni à Glasgow. Antonio Guterres participera aussi lundi avec Boris Johnson au «One Planet summit», organisé par la France pour relancer une diplomatie verte mise à l’arrêt par le Covid-19.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!