Publié

SyrieL’ONU craint un «conflit total» en Syrie

La situation en Syrie risque de dégénérer dans un conflit total et l’avenir du pays et de la région serait alors en grand danger, a averti vendredi la Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Navi Pillay.

la Haut Commissaire de l’ONU, Navi Pillay.

la Haut Commissaire de l’ONU, Navi Pillay.

Reuters

La Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Navi Pillay a appelé la communauté internationale à soutenir le plan de Kofi Annan.

«J’appelle la communauté internationale à appuyer de tout son poids le plan de six points de Kofi Annan et à demander que soient conduites des enquêtes immédiates sur les événements d’Houla de même que sur les autres violations commises en Syrie», a déclaré à Genève la Haut Commissaire dans un message lu par son adjointe à l’ouverture d’une session spéciale du Conseil des droits de l’homme.

«Autrement, la situation en Syrie risque de dégénérer en un conflit total et l’avenir du pays, de même que celui de toute la région, serait en grand danger», a ajouté la Haut Commissaire.

Se disant «choquée par les atrocités commises à Houla», Navi Pillay a affirmé que les crimes commis la semaine dernière équivalent à des crimes contre l’humanité. Elle a demandé aux autorités de Damas de donner accès à la Commission d’enquête internationale et appelé une nouvelle fois le Conseil de sécurité de l’ONU à envisager de saisir la Cour pénale internationale (CPI).

(ats)

Votre opinion