Football: Lopetegui écarte Casillas de la sélection espagnole
Actualisé

FootballLopetegui écarte Casillas de la sélection espagnole

Julen Lopetegui, nouveau sélectionneur de la Roja, a donné un premier signal fort; il n'a pas convoqué le capitaine emblématique pour les deux prochains matches.

Iker Casillas ne fait plus partie de la Roja.

Iker Casillas ne fait plus partie de la Roja.

Keystone

Le gardien Iker Casillas, capitaine emblématique de l'Espagne, n'a pas été retenu pour affronter la Belgique en amical puis le Liechtenstein en qualifications pour le Mondial-2018, a annoncé vendredi le nouveau sélectionneur Julen Lopetegui, dont c'était la toute première liste.

Le technicien, ancien entraîneur de Casillas au FC Porto, a déclaré avoir pris le temps de discuter avec le portier et avoir décidé de faire du jeune David de Gea, déjà titulaire lors de l'Euro-2016 sous la houlette de Vicente Del Bosque, son gardien N.1.

«Iker est une référence absolue de la sélection, c'est une véritable icône d'hier, d'aujourd'hui et j'espère de demain pour le football espagnol», a commenté Lopetegui. «Mais nous avons décidé que notre gardien titulaire serait David de Gea. En aucun cas, nous ne fermons la porte (à Casillas) et nous continuerons à suivre son rendement, mais nous avons décidé de ne pas le convoquer dans cette liste.»

Lopetegui a en revanche décidé de rappeler l'expérimenté gardien Pepe Reina (Naples, 33 ans), pilier du vestiaire espagnol, tout en donnant sa chance à un nouveau venu, Adrian San Miguel (West Ham, 29 ans).

Coup dur pour le recordman de sélections

C'est un coup dur pour Iker Casillas (35 ans), qui avait laissé en suspens son avenir international après avoir vécu l'Euro 2016 depuis le banc. Recordman de sélections avec la «Roja» (167 apparitions), capitaine emblématique du triplé Euro-Mondial-Euro entre 2008 et 2012, Casillas a néanmoins connu une baisse de rendement ces dernières années, se retrouvant contraint de quitter le Real Madrid, son club de toujours, pour le FC Porto en 2015.

Auteur de deux parades importantes en barrage retour contre l'AS Rome (victoire 3-0), «San Iker» a contribué à qualifier le FC Porto pour la phase de poules de la Ligue des champions, démontrant qu'il n'était pas encore à la retraite.

Parmi les autres choix forts de Lopetegui, ancien sélectionneur des Espoirs espagnols, il y a la convocation de plusieurs joueurs ayant brillé dans les catégories de jeunes comme Marco Asensio (Real Madrid, 20 ans) ou Saul Niguez (Atletico Madrid, 21 ans).

Lopetegui, qui a pris les rênes de l'Espagne après l'élimination en huitièmes de finale de l'Euro-2016 contre l'Italie (2-0), fera ses débuts sur le banc jeudi prochain en amical contre la Belgique, avant d'entamer la campagne de qualifications pour le Mondial-2018 face au Liechtenstein le 5 septembre.

(AFP)

Votre opinion