Actualisé 28.12.2018 à 06:30

DocumentaireLos Fantasmas del Caribe

Rencontre avec le réalisateur de documentaires colombien Felipe Monroy à l'occasion de la sortie de son nouveau film, Los Fantasmas del Caribe.

par
Josiane & Josette
DR

Quand on tape sur Google Los Fantasmas del Caribe, de drôles d'images des années 90 apparaissent, un groupe fait d'épaulettes, de petits gilets satinés et de chemises à jabot. Rien à voir avec le sujet qui nous amène aujourd'hui et qui pourtant porte le même nom. Pas de redingote de pirate en velours mais une plongée en apnée au coeur d'une famille.

Celle de Felipe Monroy, réalisateur colombien installé en Suisse qui invite sa caméra au sein de sa propre histoire. Celle de sa mère abandonnée par son mari avec deux enfants à charge et qui partage sa vie entre travail et souffrance de ne pas entrer dans la norme attendue de la famille. Bogota survit sous les bombes de Pablo Escobar, Felipe survit en rêvant d'ailleurs. Il revient sur ses pas et tente de comprendre ses parents, son pays, de raconter une voie vers la paix. La sienne et celle de la Colombie.

À travers ces visages aux traits similaires et leurs témoignages, il est question de violence, de guerre, de mémoire, de pardon, d'amour surtout. Dans son documentaire Los Fantasmas del Caribe, présenté en compétition internationale au dernier festival Visions du Réel, Felipe retrace une époque avec pudeur et émotion. Les yeux dans les yeux, cette famille brisée panse ses blessures et tente de se construire un avenir à l'horizon plus bleu. Est-ce un fantasme ? Ce qui est sûr, c'est qu'à la fin, on danse...

Los Fantasmas del Caribe Documentaire de Felipe Monroy, sorti en salle le 5 décembre 2018

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!