Actualisé 18.10.2020 à 23:05

FootballLotomba et Ndoye décisifs avec Nice

Les deux anciens Lausannois ont délivré chacun un assist (ou presque) lors de la victoire des Aiglons à Saint-Étienne (3-1). Les actions en vidéo.

par
Mathieu Aeschmann
Dan Ndoye arme une frappe qui va se transformer en passe décisive pour Maolida lors de la victoire niçoise à Geoffroy Guichard. (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Dan Ndoye arme une frappe qui va se transformer en passe décisive pour Maolida lors de la victoire niçoise à Geoffroy Guichard. (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

AFP

L’OGC Nice a remporté un match charnière, dimanche sur la pelouse de Geoffroy Guichard, face à l’AS Saint-Étienne de son ancien coach Claude Puel. Et les Aiglons ont pu s’appuyer sur leurs deux recrues vaudoises pour aller chercher trois points importants (3-1). Désormais incontournable dans le couloir droit du 3-4-3 de Patrick Viera, Jordan Lotomba a même délivré le centre menant au 2-0 signé Gouiri. Quant à Dan Ndoye, entré à la 83e minute, il a servi Maolida pour le 3-1 de la sécurité.

Les deux anciens du LS ont donc fêté ce dimanche leur premier assist en Ligue 1? Pas tout à fait. L’action qui mène à la réussite d’Amine Gouiri est en effet si rocambolesque qu’elle va logiquement priver Jordan Lotomba de sa passe décisive. Jugez plutôt. Alors que le néo-international écrasait son centre, une terrible mésentente entre le gardien stéphanois Jessy Moulin et Saidou Sow transformait ce «ballon mort» en caviar pour un Gouiri propulsé seul face au but. Or comme la trajectoire du ballon est déviée par le dernier rempart des Verts, l’assist ne devrait pas être accordé.

Dan Ndoye, lui, n’aura pas cette mauvaise surprise. Et pourtant, l’honnêteté oblige de constater que son centre parfait vers Maolida était en réalité une frappe complètement écrasée. Mais peu importe. L’essentiel ne se voit pas dans les statistiques. Or les deux jeunes Vaudois jouent, progressent, sont décisifs. Et avec eux, l’OGC Nice s’est replacé au cinquième rang de la Ligue 1. Idéal pour la confiance à quatre jours d’affronter le Bayer Leverkusen en Europa League.

Omlin aligné et brillant

Dans les autres matches de ce dimanche, l’Olympique Lyonnais s’est imposé à Strasbourg grâce à un doublé de Toko Ekambi (3-2). Nantes s’est rassuré contre Brest (3-1) tandis que Monaco et Montpellier faisaient match nul (1-1), grâce notamment à un Jonas Omlin impérial malgré son test Covid positif de la semaine. Puis en soirée, Lille a écrasé son voisin lensois dans un «derby du Nord» à sens unique (4-0) pour conforter sa place de leader de la Ligue 1.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Quentin Bonvin de Sion

19.10.2020 à 07:44

Des aiglons qui gagnent ? De quoi rendre les aigletons du bout du lac jaloux.

Rko

18.10.2020 à 21:18

Test positif pour Omlin et il joue? Certains vont devenir franc fous... ahahah