Hockey sur glace: Louis Matte: «Oui, je me sens menacé»
Publié

Hockey sur glaceLouis Matte: «Oui, je me sens menacé»

Le bras droit de Chris McSorley, employé de GE Servette depuis vingt ans, reste «positif» dans la tempête. Mais il ne cache pas ses craintes.

par
Simon Meier
Genève

L'interview vidéo de Louis Matte.

Il y avait une fête aux Vernets, vendredi soir, avec de la musique, des prix, des cris en faveur de Chris McSorley et quelques pancartes anti-Hugh Quennec. Le cœur n’y était pas vraiment – que fêter? L’équipe a été balayée par Zoug en play-off et le club continue à nager en eaux troubles.

Louis Matte, adjoint de l’entraîneur-manager McSorley depuis neuf ans, veut rester calme, positif. Mais il n’ignore pas que GE Servette pourrait connaître de grands bouleversements dans les jours à venir. Et lui avec. «Sincèrement, oui», répond le Canadien, lorsqu’on lui demande s’il se sent menacé.

Menacé, mais pas profil bas: «Je n’ai rien à me reprocher, j’ai fait de mon mieux. On verra ce qui arrive. Je suis positif, je ne suis pas inquiet. Je suis bien dans mes souliers.» Louis Matte garde le sourire, mais on le sent ému d’évoquer l’actualité de ce club où il vient de boucler sa vingtième saison. «C’est sûr qu’il y a des trucs qui me touchent. Mais attendons de voir avant de tomber dans l’émotionnel.»

Dans les jours ou les semaines qui viennent, Louis Matte saura s’il conserve son poste au côté de Chris McSorley. Quant à savoir vers quelles eaux se dirige le GE Servette de Hugh Quennec, c’est encore une autre question.

Votre opinion