Mexique - L’ouragan Olaf rétrogradé en tempête tropicale
Publié

MexiqueL’ouragan Olaf rétrogradé en tempête tropicale

Olaf se déplace le long de la péninsule de Basse-Californie, provoquant de fortes précipitations au Mexique.

L’ouragan Olaf au-dessus de la péninsule de Basse-Californie au Mexique à 05h40, heure suisse, le 10 septembre 2021.

L’ouragan Olaf au-dessus de la péninsule de Basse-Californie au Mexique à 05h40, heure suisse, le 10 septembre 2021.

AFP

Olaf a été rétrogradé en tempête tropicale vendredi alors qu’il se déplace le long de la péninsule de Basse-Californie, provoquant de fortes précipitations et une onde de tempête au Mexique, selon le Centre national des ouragans (NHC) des États-Unis. Selon le dernier rapport du NHC, à 15h00 GMT, le centre d’Olaf se trouvait à 100 kilomètres de La Paz, enregistrant des vents soutenus de 110 km/h et se déplaçant à 17 km/h. Olaf a touché terre jeudi soir dans la ville touristique de Los Cabos (nord-ouest) en tant qu’ouragan de catégorie 2 sur l’échelle de Saffir-Simpson (sur 5). Au lever du soleil, elle s’est affaiblie en catégorie 1 avant de devenir une tempête tropicale dans la matinée.

«Le centre d’Olaf se déplacera le long de la côte sud-ouest de la Basse-Californie, puis tournera vers l’ouest en s’éloignant des terres dans la soirée», selon les prévisions du NHC. Selon la Commission nationale des eaux du Mexique (Conagua), le centre d’Olaf est revenu dans le Pacifique vers 09h00 GMT et continue de longer la côte, affectant le nord-ouest du pays.

Le phénomène déclenche de fortes précipitations dans les États côtiers de Basse-Californie du Sud, de Sinaloa et de Nayarit, qui «pourraient provoquer des glissements de terrain, une augmentation du niveau des rivières et des ruisseaux, ainsi que des débordements et des inondations dans les zones de faible altitude», prévient un communiqué de Conagua. Pour l’heure, les autorités de Basse-Californie n’ont signalé aucun blessé, mais deux ports et les aérogares de Los Cabos et de La Paz, la capitale de l’État, restent fermés, et les activités publiques et privées ont été suspendues dans ces municipalités.

Fortes pluies

Un hôpital public de Los Cabos, l’une des destinations touristiques les plus visitées du Mexique, a été évacué en raison du risque d’inondation, a indiqué la protection civile de l’État. Ces dernières semaines, le Mexique a été frappé par des phénomènes météorologiques qui ont provoqué de fortes pluies sur une grande partie de son territoire. Mardi, de fortes pluies ont inondé un hôpital de Tula, dans l’État central d’Hidalgo, causant la mort de 14 patients atteints du Covid qui se sont retrouvés sans ventilation mécanique. Jeudi après-midi, les autorités de Baja California Sur ont mis en place des abris pour 6000 personnes.

En raison de sa situation géographique, le Mexique est sensible à l’impact des ouragans. Fin août, l’ouragan Nora a touché terre dans l’État mexicain de Jalisco, dans le Pacifique, entraînant la mort d’un mineur espagnol et la disparition d’une femme. En août également, l’ouragan Grace, de catégorie 3, a touché terre à Veracruz, dans l’est du Mexique, tuant au moins 11 personnes dans cet État et dans l’État central de Puebla.

Version originale publiée sur 20min.ch.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires