Publié

boxeLourds: Retour fulgurant de David Haye (COMPTE RENDU)

Paris, 16 jan 2016 (AFP) - Le Britannique David Haye, absent des rings depuis 2013, a ravi ses fidèles supporteurs tout en mécontentant spectateurs et puristes du noble art en massacrant l'Australien Mark de Mori au bout de deux minutes dix secondes d'un combat prévu en 12 reprises, samedi soir, à Londres.

"Ce fut un chemin difficile, mais je suis finalement de retour. Je me sentais si calme et si cool, je ne crois pas qu'un autre poids lourds pouvait supporter ces coups", a déclaré Haye, à l'issue du combat.

Haye, ex-champion du monde des lourds WBA et des lourds-légers WBA-WBC, a bombardé de coups De Mori à la fin d'une première reprise lancée à toute vitesse. L'arbitre a arrêté le combat alors qu'il restait encore 50 secondes, même si officiellement le match a duré 2 min 30 sec!

Plusieurs directs des deux mains, suivis d'une fulgurante droite, envoyaient en effet l'Australien au tapis et provoquaient l'intervention de l'arbitre. L'Australien a mis plusieurs minutes pour récupérer et se relever, aidé d'un masque à oxygène...

Devant 16.000 spectateurs de l'O2 Arena, la même où se disputaient les titres olympiques en 2012, Haye a tout de suite marché sur son adversaire pour lui signifier qu'il était chez lui et surtout beaucoup plus fort.

Et après quelques coups de part et d'autre, Haye a décidé d'en finir pour montrer aux spécialistes que son épaule opérée n'avait rien perdu de sa solidité et ses coups leur force dévastatrice.

"Mon épaule va beaucoup mieux que celle d'avant. J'ai l'impression que cette nouvelle version amélioré de ma personne va encore continuer et remporter les championnats du monde des lourds", s'est enorgueilli David Haye.

Sa 27e victoire en autant de KO contre seulement deux défaites va certainement relancer la catégorie des lourds dominée sans partage, il y a peu de temps, par les frères Klitschko. C'est d'ailleur Wladimir, le cadet, qui avait ravi la ceinture des lourds WBA, IBF et WBO à Haye.

Mais depuis, Klitschko a été battu par le Britannique Tyson Fury qui, dès la conquête des titres, a clairement affirmé qu'il ne les défendrait jamais face à Haye.

"C'est une honte que (Fury) ne veuille pas m'affronter. Je pense que nous savons tous pour quelle raison, quand il voit un punch puissant comme celui là", a regretté le "Haye Maker".

A 35 ans, Haye, a en tout cas réveillé le monde des lourds tout en se positionnant comme un redoutable potentiel challenger.

De son côté, De Mori, âge de 33 ans a, enregistré sa deuxième défaite en 34 combats (30 victoires dont 26 par KO, 2 matches nuls).

bur-sk/yk

(AFP)

Ton opinion