03.05.2013 à 12:32

boxeLourds WBA-IBF-WBO - Vladimir Klitschko en quête d'une 60e victoire (PRESENTATION)

BERLIN, 03 mai 2013 (AFP) - L'Ukrainien Vladimir Klitschko défend pour la 14e fois ses titres WBA-IBF-WBO des lourds, en quête de la 60e victoire de sa carrière, face à l'Italo-Allemand Francesco Pianeta, ancien sparring et survivant d'un cancer, samedi soir à Mannheim (sud-ouest de l'Allemagne).

"Je ne veux pas sous-estimer Pianeta, d'autant qu'il a vaincu un cancer, adversaire bien plus difficile que n'importe quel champion du monde", a déclaré Klitschko durant sa préparation en Autriche. "Il est jeune et très ambitieux et il va tout donner car c'est la chance de sa vie. Je suis passé par là", a poursuivi le colosse de Kiev (1,98 m) comme pour donner du relief à un combat qui s'annonce déséquilibré sur le papier. A 37 ans, le cadet des Klitschko règne depuis 9 ans sur la catégorie-reine, ne laissant que la ceinture WBC au grand frère Vitali. Il a disputé plus de 300 rounds face aux meilleurs du moment et stoppé 50 adversaires avant la limite, pour 3 défaites seulement. De neuf ans son cadet, Pianeta, qui ne rendra que 2 cm à son rival, est invaincu en 29 combats (1 nul). Mais il a été poussé à la limite par le vieux Sud-Africain Frans Botha (44 ans), que l'Ukrainien avait stoppé en 8 reprises onze ans plus tôt. Le natif de Cosenza, qui a suivi sa famille en Allemagne à l'âge de 6 ans, mise sur l'expérience acquise lorsqu'il servait de cobaye à l'Ukrainien. "Et de toute façon, personne n'est imbattable", n'a cessé de répéter le rescapé d'un cancer des testicules en 2010. Klitschko sait qu'il ne doit pas céder à l'excès de confiance, afin de ne pas hypothéquer des projets plus fructueux et plus glorieux. Financièrement, il pourra prétendre à une coquette bourse de 17,5 millions d'euros en affrontant le Russe Alexander Povetkin, détenteur du titre de champion du monde WBA depuis que l'Ukrainien a été fait super-champion de cette catégorie, le 31 août à Moscou. Côté gloire, le géant de Kiev a relancé durant la promotion du combat l'idée de goûter à nouveau aux JO, 18 ans après son sacre d'Atlanta, en profitant de la porte ouverte aux pros par la Fédération internationale (AIBA) pour l'édition 2016 à Rio. "Le rêve de Klitschko a été entendu. Il faudra en discuter avec lui", a déclaré Sébastien Gillot, porte-parole d'une organisation mondiale qui semble prête à faire des concessions sur les conditions requises (limite d'âge et de combats pros, tournoi qualificatif) pour profiter de l'aura de l'Ukrainien afin de donner de l'éclat au tournoi olympique. sg/ol/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!