Publié

golfLPGA - Open de Rancho Mirage: Thompson déjà majeure, Wie en mode mineur (COMPTE RENDU)

RANCHO MIRAGE (Etats-Unis), 07 avr 2014 (AFP) - L'Américaine Lexi Thompson a remporté à 19 ans son premier titre majeur en s'adjugeant dimanche l'Open de Rancho Mirage, devant l'ex-prodige Michelle Wie.

Thompson, en tête depuis le 2e tour, a rendu une quatrième et dernière carte de 68, soit quatre coups sous le par, pour un total de 274. Elle est devenue la deuxième plus jeune joueuse de l'histoire à remporter un titre du Grand Chelem derrière sa compatriote Morgan Pressel, lauréate de ce même tournoi à 18 ans en 2007. "Je me suis entraînée toute ma vie pour remporter un tournoi majeur, c'était mon but ultime", a souligné Thompson qui a sacrifié à la tradition en plongeant dans le Poppy's Pond, la pièce d'eau située près du trou N.18. "J'ai réalisé une semaine plutôt solide", a-t-elle ajouté. Alors qu'elle avait rendu une carte de 73 ( 1), la nouvelle sensation américaine s'était complétement relancée avec un 64 (-8) lors du 2e tour, confirmé par des cartes de 69 (-3) et 68 (-4) samedi et dimanche. Pendant que Thompson résistait à la pression et empochait le 4e titre de sa carrière, Wie, elle, craquait littéralement sur le dernier parcours. L'ex-prodige, présentée à ses débuts à 14 ans sur le circuit comme la future N.1 mondiale, était à égalité avec Thompson au départ du 4e tour. Mais Wie, avec un 3e bogey à l'avant-dernier trou, a perdu tout espoir de décrocher son premier titre important et de mettre fin à une disette de quatre ans sur le circuit LPGA. "Je ne pouvais pas faire mieux, rien ne marchait pour moi dimanche", a-t-elle regretté alors qu'elle a terminé à trois coups de sa compatriote. "Je voulais tellement gagner, j'ai trop forcé sur mes putts", a ajouté Wie, dont le palmarès reste bloqué à deux titres. La troisième place est revenue à l'Américaine Stacy Lewis (281). La N.1 mondiale et tenante du titre, la Sud-Coréenne Park In-bee, n'a jamais été dans le coup et a terminé à la 38e place avec un total de 292. jr/ob

(AFP)

Votre opinion