Football – Luca Piccolo a droit à la rédemption à Tourbillon
Publié

FootballLuca Piccolo a droit à la rédemption à Tourbillon

Un mois après avoir été «relégué» en Challenge League suite à sa prestation lors de Saint-Gall – Servette, l’arbitre tessinois fera son retour en Super League ce week-end. Il sera au sifflet de Sion – Zurich samedi.

par
Valentin Schnorhk
Luca Piccolo n’avait plus arbitré en Super League depuis le 17 octobre.

Luca Piccolo n’avait plus arbitré en Super League depuis le 17 octobre.

freshfocus

Punition levée. Luca Piccolo a le droit de reprendre le sifflet d’un match de Super League. Un mois après son dernier match dans l’élite lors du décrié Saint-Gall – Servette du 17 octobre dernier, l’arbitre tessinois bénéficie de la rédemption: il dirigera la rencontre entre Sion et Zurich samedi à Tourbillon. Et forcément, cela ne passera pas inaperçu.

Parce qu’il faut se rappeler le contexte de sa «relégation». Deux épisodes douteux au Kybunpark, avec la complicité de la VAR (gérée ce jour-là par Urs Schnyder, qui n’a jamais été sanctionné): Ronny Rodelin qui se fait shooter le pied sans que l’arbitre vidéo ne sollicite M. Piccolo pour revoir la séquence. Et puis, le but décisif du succès des Brodeurs, au départ duquel Ousmane Diakité charge de manière évidente Alex Schalk. Après consultation de la VAR, M. Piccolo restera pourtant droit dans ses bottes: but validé, et plusieurs jours de polémiques.

Très vite, les responsables de l’arbitrage helvétique Christophe Girard (président de la Commission des arbitres de l’ASF) et Dani Wermelinger (chef des arbitres Élite) font part de leur colère. Des sanctions sont évoquées presque dans la foulée du match. Elles tomberont quasi aussitôt: Luca Piccolo est gentiment déclassé, provisoirement du moins. Envoyé en «réserve», image-t-on. Autrement dit, en Challenge League. Et «jusqu’à nouvel ordre». Cela aura duré un mois.

Convaincant en Challenge League

Entre-temps, le jeune directeur de jeu (29 ans) a eu droit à trois matches: un de Coupe de Suisse entre Aarau et Bienne et deux de Challenge League (Xamax – Winterthour et Wil – Kriens). Sur le terrain, certains joueurs le sentent plus nerveux qu’à l’habitude, moins dans le dialogue. Comme marqué par cette publicité involontaire. Il siffle trois penalties lors du premier match, mais aucune polémique n’en découle dans l’ensemble. Suffisamment convaincant pour reprendre l’ascenseur donc: ses supérieurs ont apprécié ses performances. Cela conforte son retour dans l’élite. Même si ce n’est pas l’unique raison: il a été choisi également parce que plusieurs des douze arbitres éligibles pour la Super League sont soit sur des matches à l’étranger, soit hors de forme ou blessés.

Bref, Dani Wermelinger doit faire «tourner»: il a lui aussi un «effectif» à gérer. Et dans ce cas précis, il n’y avait pas de raison de ne pas renouveler sa confiance à Luca Piccolo. Lequel retrouvera Tourbillon. C’est en effet en Valais qu’il avait dirigé son premier match de la saison, lors de la 1re journée. Sion avait alors perdu 2-1 contre Servette. Nouveau départ?

Votre opinion