Actualisé 26.04.2015 à 18:12

FOOTBALLLucerne gagne à Bâle!

Énorme surprise au Parc Saint-Jacques: l'équipe de Rolf Fringer s'est imposée 2-1 sur la pelouse du leader de Super League.

Le gardien Tomas Vaclik et le FC Bâle ont dû s'incliner à domicile.

Le gardien Tomas Vaclik et le FC Bâle ont dû s'incliner à domicile.

Keystone

Qu'a de commun le FC Lucerne avec Saint-Gall et le Real Madrid? Lui aussi a fait tomber le FC Bâle au Parc Saint-Jacques cette saison!

Le FCL s'est imposé 2-1 lors de la 29e journée de Super League, grâce surtout à une excellente première mi-temps. Il n'a fallu que 32 secondes aux hommes de Markus Babbel pour ouvrir le score par Dario Lezcano, à la réception d'un centre de Jérôme Thiesson, après une perte de balle d'un Behrang Safari dont le niveau de jeu prête de plus en plus à discussion.

Les Lucernois ont ensuite doublé la mise à la 32e par Marco Schneuwly (13e but), cette fois-ci sous les yeux d'une charnière Schär - Suchy pas dans un bon jour. Bâle a réduit l'écart à la 37e par Mattias Delgado, servi par Shkelzen Gashi.

Toutefois, même s'il a le plus souvent dominé, le FCB s'est montré en panne d'inspiration dans la zone décisive et aurait également pu voir l'addition se saler encore, notamment sur une occasion de Lezcano qui a contraint le portier Tomas Vaclik à réaliser un miracle juste avant la pause.

Les Young Boys concèdent le nul

En dilapidant un double avantage pour finalement concéder le nul 2-2 à Grasshopper (réalisations de Kubo et Hoarau pour YB et de Ravet et Caio à la 91e pour GC), les Young Boys ne sont revenus qu'à neuf points du leader au classement. Un classement qui ne laisse guère plus d'espoir au FC Aarau, qui avait fait match nul 0-0 contre Zurich samedi. La lanterne rouge est en effet désormais distanciée de sept points par Vaduz, qui a arraché la victoire à Saint-Gall (2-1).

Autogoal-gag de Facchinetti

Dans le bas du classement, Aarau, qui avait fait match nul 0-0 contre Zurich samedi, n'a plus guère d'espoir. La lanterne rouge est en effet désormais distanciée de sept points par Vaduz, qui a arraché la victoire à Saint-Gall (2-1). Les Brodeurs avaient pourtant pris les devants (Mathys/3e) et se sont créé plusieurs occasions nettes qu'ils n'ont toutefois pas su concrétiser.

La sévère punition a pris forme en seconde période, tout d'abord sur un but-gag contre son camp de Mickaël Facchinetti, victime d'une intervention totalement manquée par son gardien Daniel Lopar (53e), puis sur une tête de Pascal Schürpf (76e). Rageant pour Saint-Gall, qui a encore touché la transversale sur un coup franc de Yannis Tafer à la... 94e.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!