VACCINATION ANTI-COVID-19 – L’UDC refuse de se joindre à l’appel des partis à la population
Publié

VACCINATION ANTI-COVID-19L’UDC refuse de se joindre à l’appel des partis à la population

Les chefs des principaux partis politiques du pays vont demander conjointement à la population de se faire vacciner contre le Covid-19. Seule l’UDC, refuse de se joindre à l’appel.

L’UDC ne veut pas jouer le jeu, alors que le taux de vaccination de ses partisans est parmi les plus bas du monde.

L’UDC ne veut pas jouer le jeu, alors que le taux de vaccination de ses partisans est parmi les plus bas du monde.

AFP

Les chefs de parti vont appeler conjointement à la vaccination. Mais l’UDC ne veut pas jouer le jeu, alors que le taux de vaccination de ses partisans est parmi les plus bas du monde, rapporte la «SonntagsZeitung» du jour. Marco Chiesa, le président de l’UDC a pour sa part expliqué dans une vidéo que l’UDC rejetait «la pression morale» que les présidents des autres partis veulent mettre en place avec l’appel à la vaccination. De tels appels sont du ressort des autorités sanitaires, estime-t-il.

Le co-président du Parti socialiste, Cédric Wermuth qui a réuni les autres partis autour de l’appel commun à la population explique que demander à tous ceux qui n’ont pas encore été vaccinés de le faire maintenant est «le seul moyen de sortir de la pandémie. Un taux de vaccination élevé permettrait de bientôt lever les mesures restrictives.» Les dirigeants des partis se disent en effet inquiets par l’augmentation du nombre de cas d’infections par le Covid-19 depuis plusieurs jours et parce que seulement 66% de la population a reçu au moins une dose du vaccin à ce jour et 63% deux doses. Selon les dernières enquêtes, seule une très faible proportion de ceux qui n’ont pas encore été vaccinés sont prêts à recevoir une injection.

Les partis ne savent pas encore sous quelle forme ils lanceront leur appel à la population – par une déclaration commune des présidents lors d’une conférence de presse ou par voie d’annonces, voire de courrier à la population.

Plus de 50% des partisans UDC opposés au vaccin

Les politiciens sont d’autant plus inquiets par le refus de l’UDC de se joindre à leur appel à la vaccination que, selon le dernier sondage sur le coronavirus de la SSR, entre 85 et 95% des sympathisants de tous les partis, à l’exception de l’UDC, ont déjà été vaccinés ou souhaitent l’être dans un avenir proche. Ce n’est que parmi la base de l’UDC que plus de 50% des personnes sont contre la vaccination.

«Nous avions espéré qu’au moins la vaccination ne serait pas utilisée de manière abusive pour des jeux politiques de parti», dit Cédric Wermuth. Selon lui, l’UDC «boycotte pratiquement toutes les mesures de santé publique depuis deux ans. De ce point de vue, c’est tristement cohérent. Avis partagé par le président des Verts libéraux, Jürg Grossen: «Avec son refus, l’UDC manque de solidarité et prolonge les tensions dans la société, car les mesures de protection ne pourront probablement pas être réduites ou levées sans un taux de vaccination élevé.»

(ewe)

Votre opinion

74 commentaires