02.06.2012 à 15:49

L’UDC veut limiter le nombre de clubs à Lausanne

Insécurité

Face aux nuisances des nuits lausannoises, le parti agrarien veut serrer la vis contre les propriétaires de discos. Des propositions partagées par le PS et le POP.

par
Dominique Botti
Valdemar Verissimo

Trop, c’est trop. Les politiciens lausannois ont la gueule de bois après la dernière violente bagarre entre des fêtards avinés et des policiers, un dimanche à l’aube au centre-ville. Après plusieurs aspirines, les élus affûtent leurs armes pour rétablir le calme. A l’image du parti UDC qui dégainera mardi prochain. Au Grand Conseil: l’idée est de donner davantage de pouvoir législatif aux communes, et donc à Lausanne, pour fermer un établissement non-conforme. Ce pouvoir étant aujourd’hui limité par la loi. «L’idée est que Lausanne lance un moratoire sur l’ouverture de nouveaux lieux», justifie Claude-Alain Voiblet, secrétaire général de l’UDC. Voire une réduction et la fermeture définitive des discos qui ne respectent pas les règles du jeu.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!