Motocyclisme - Lüthi comme un poisson dans l’eau
Publié

MotocyclismeLüthi comme un poisson dans l’eau

Sous la pluie de Misano, le futur retraité signe le meilleur temps de la première journée d’essais du GP de San Marino Moto2. En MotoGP, Viñales crée la sensation.

par
Jean-Claude Schertenleib
La pluie a réveillé des souvenirs pour Thomas Lüthi

La pluie a réveillé des souvenirs pour Thomas Lüthi

@sagracingteam

C’était le 10 septembre 2017. Il pleuvait fort sur Misano, ce dimanche-là. La course Moto2 s’était terminée sur un doublé suisse historique: Dominique Aegerter, devant Thomas Lüthi. Une dizaine de jours plus tard, on était alors au Japon, le ciel était tombé sur Aegerter: utilisation d’une huile non conforme, le pilote de Rohrbach avait été mis hors course, celui de Linden remportant ainsi les 25 points du vainqueur, s’approchant du même coup de Franco Morbidelli, dans son duel pour le titre mondial.

Quatre ans plus tard, les deux Bernois sont toujours là, engagés désormais dans des catégories différentes. Et quand il a pris la piste ce matin, Thomas Lüthi, qui partira à la retraite en fin de saison, n’a pu que se rappeler ce fameux jour de gloire. Car la pluie est arrivée à une dizaine de minutes de la fin de la première séance d’essais libres en MotoGP, la piste étant détrempée pour la classe Moto2. Dans ces conditions particulières, l’expérience allait payer: meilleur temps de la séance, Lüthi allait conserver son bien l’après-midi, même si l’Italien Marco Bezzecchi revenait à quelques millièmes de seconde, 28 très exactement.

Reste que la performance est là, qui rappelle qu’un pilote ne devient pas soudainement un moins que rien. Et comme la météo pourrait encore être capricieuse dimanche, pour la course, on se dit que Lüthi peut encore nous offrir de grands moments d’émotion.

Viñales fait fort

Aegerter? Il est engagé ce week-end dans la double-finale de la Coupe F.I.M. MotoE, dont il occupe le quatrième rang du classement général – à 11 points du leader, l’Italien Alessandro Zaccone. Ce vendredi matin très tôt (la première course est programmée samedi, dans l’après-midi), «Domi» a réussi le cinquième chrono, sur une piste qui était alors sèche.

La sensation est aussi parfaite en MotoGP, puisque la pole provisoire est entre les mains de Maverick Viñales, pour sa deuxième course avec Aprilia; septième temps du jour, le leader du championnat, Fabio Quartararo prie pour des conditions sèches, dimanche, car cet après-midi, sous la pluie, le pilote Yamaha n’a signé que le dix-septième chrono.

Votre opinion