Motocyclisme - Lüthi: «J’essaie de fermer les yeux»
Publié

MotocyclismeLüthi: «J’essaie de fermer les yeux»

Le champion du monde 125 cm3 (c’était en 2005) ne peut ignorer que ce GP est forcément particulier. Puisque c’est son dernier. Mais il veut rester pilote jusqu’au bout…

par
Jean-Claude Schertenleib
Yannick Michel/LM

La retraite sportive, c’est pour dimanche, peu après 13 heures, lorsque se terminera le GP de la Communauté de Valence Moto2. Lorsque se terminera une carrière mondiale commencée en 2002, à l’occasion du GP d’Allemagne 125 cm3. Thomas Lüthi, comme tous ceux qui sont dans son cas – Valentino Rossi, bien sûr; mais aussi Danilo Petrucci et Simone Corsi – tiennent le même discours: «C’est une course comme une autre!»

Mais ils savent que ce n’est pas du tout le cas: «Bien sûr, quand je vois mes parents, autant de proches, je comprends que c’est un week-end particulier. J’aimerais pouvoir fermer les yeux et ne me concentrer que sur mon job, mais c’est difficile.» Tom sera donc pilote jusqu’au passage sur la ligne d’arrivée: «Parce que j’ai envie de prendre du plaisir jusqu’au bout, mais aussi parce que dans ce métier, si vous n’êtes pas concentré à 100% sur votre travail, cela peut devenir très rapidement dangereux.»

Marc Márquez: cela se complique

Quel est l’état réel de la santé de Marc Márquez? Ce qui était «le» feuilleton de la saison 2020 a repris depuis quinze jours, depuis un accident à l’entraînement de l’octuple champion du monde. S’il semble que Márquez est tombé sur son côté droit (celui de son bras blessé à Jerez en juillet 2020), le problème se situe ailleurs. Comme il y a dix ans, il souffre d’une diplopie (vision double) et ses médecins lui ont conseillé une thérapie conservatrice (cortisone et laisser le temps… au temps!)

Selon l’entourage du pilote, si le problème ne se résout pas d’ici janvier, une intervention chirurgicale pourrait même être tentée. Ce que ne confirme pas son manager personnel, le champion du monde 125 cm3 1999, Emilio Alzamora, dont les propos ont de quoi inquiéter les fans du pilote espagnol: «Il ne faut pas se presser inutilement. Nous avons trouvé un spécialiste en qui nous avons entière confiance. Nous n’excluons pas que Marc soit sur la grille de départ pour le premier GP 2022, le 6 mars au Qatar. Dans ce genre de situations, la force mentale est importante. Marc est très positif, ça l’aide et nous, son entourage proche, nous ferons tout pour lui donner un coup de pouce et qu’il passe bien cet hiver.»

Bezzecchi en MotoGP: c’est officiel

On le savait depuis longtemps, mais pour différentes raisons, l’officialisation du passage de Marco Bezzecchi de la classe Moto2 à la nouvelle équipe de Valentino Rossi en MotoGP, avait été retardée. C’est désormais fait: «Bezze» sera bien l’équipier de Luca Marini sur les Ducati dont on ne connaît pas encore les couleurs… donc le partenaire financier principal.

La phrase: Danilo Petrucci

«Je n’aimerais pas être à la place de mon foie, dimanche soir»: l’Italien, futur pilote du Dakar, est prêt à mettre le feu au paddock après son ultime course MotoGP. Son copain Jack Miller a déjà relevé le défi…

Votre opinion