Publié

Hockey sur glaceLugano, dernier invité au festin des play-off

Battus par Ambri (1-4) dans le derby tessinois, les Bianconeri ont composté miraculeusement leur billet pour le grand huit. Au grand dam de Berne.

par
Sport-Center

Serge Pelletier et le HC Lugano: mission accomplie!

Le HC Lugano tenait son destin entre ses gants. Il a bien failli le laisser échapper. L'équipe de Serge Pelletier a miraculeusement validé, samedi soir au terme d'un derby tessinois disputé - comme toutes les autres rencontres du jour - à huis clos, le huitième et dernier billet pour les play-off de National League.

Paradoxalement, les Bianconeri ont été dominés 1-4 par Ambri-Piotta à la Resega. Ils ont ouvert la marque par Wellinger à la 22e. D'Agostini a égalisé pour les visiteurs à la 34e, un peu contre toute attente, dans le sens où les Léventins évoluaient en infériorité numérique.

Ca s'est ensuite sérieusement gâté, dans le troisième tiers, pour des Luganais tendus comme des arcs, qui ont plié l'échine à trois reprises (42e Hofer 1-2 et 46e Flynn 1-3 en supériorité numérique). A titre anecdotique, le quatrième et dernier but d'Ambri a été inscrit par Zwerger en toute fin de rencontre.

Cette défaite suffit pourtant au bonheur de Julien Vauclair et de ses camarades, qui n'ont cessé de «jouer» avec la barre tout au long de cette phase préliminaire du championnat. Ou comment jouer avec le feu sans se brûler les doigts!

Des Ours en Berne

Selon le sacro-saint principe des chaises musicales, la qualification du HC Lugano a fait une victime de choix: le CP Berne, condamné donc au purgatoire des play-out. Un comble pour un des clubs les plus riches et les plus huppés du pays, qui plus est champion suisse en titre.

Les hockeyeurs de la capitale devaient non seulement compter sur une défaite de Lugano face à Ambri (ça a été le cas), mais aussi - et c'était la moindre - sur leur propre victoire à la Vaudoise aréna face au Lausanne Hockey-Club. Ce dont ils ont été bien incapables de réussir...

Battus 3-2, les Ours ont bouclé cette saison régulière sur un nouvel échec mortifiant. Ils ne méritaient tout simplement pas de pouvoir défendre leur titre.

Blaise Craviolini

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!