Publié

FootballLuis Suarez suivra-t-il une thérapie?

La FIFA et le syndicat international des joueurs (FIFPro) ont conseillé vendredi à Luis Suarez de se faire soigner. L'Uruguayen a été lourdement sanctionné pour morsure en récidive.

Tony Gentile, Reuters

Invité à adresser un message à Suarez via le point presse quotidien de la Coupe du monde 2014, Jérôme Valcke, le no 2 de la FIFA, a pris le temps de se redresser et d'ajuster sa veste pour bien peser ses mots. «Je crois que Luis Suarez doit trouver un moyen de ne plus faire cela. Peut-être une thérapie, s'il en existe une!», a-t-il lâché.

Ce message fait écho à celui du FIFPro. Selon le syndicat international des joueurs, Suarez «doit avoir toute l'aide dont il a besoin pour gérer toutes les questions en dehors du terrain auxquelles il pourrait être confrontées en ce moment. Ce qui veut dire avant tout une réhabilitation (de son image) et un traitement conséquent du joueur. »

«La FIFPro croit que le traitement doit faire partie de la sanction», souligne le syndicat. Le FIFPro demande entre les lignes une réduction de suspension en appel, souhaitant que le traitement fasse partie de la sanction.

Cette double charge intervient au lendemain de la sanction de la Commission de discipline indépendante de la FIFA. Celle-ci a suspendu Suarez pour neuf matches, le privant également pour quatre mois de toute activité liée au football. Paradoxalement, Suarez a trouvé un avocat: cette sanction a été jugée «excessive» par sa victime, l'Italien Giorgio Chiellini, dont l'épaule gauche avait été attaquée par ses dents rageuses...

(SI)

Votre opinion